Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 14:00

Tout est parti d'une discussion dans un bistro parisien. Ska expliquait qu'il aurait bien du mal à faire son top 5 vu les groupes que je proposais (Pas de Springsteen, il est perdu, le Ska.)

Christophe était là, lui aussi.

Reste qu'au final, l'idée a germé, bizarrement, et finalement on en arrive là.

 

Donc oui, c'est Noël, on aime tout le monde. Oui, tout le monde, même (c'est exceptionnel pour célébrer la naissance du Sauveur, rêvez pas, demain on revient à nos bonnes vieilles rancunes) les fans de Queen.

 

Que vouliez-vous qu'il sorte de l'alliance du fan de Queen, de l'amateur de mauvais bon goût (ou l'inverse) et du maniaque du top 5? Ceci: voici un top 5 hors série crossover, featuring Ska, Mario Cavallero Jr, Chtif et Guic… Le Best Of de Queen.

 

 

Laïus introductif: Entendons – nous bien, Queen reste un groupe fondamental pour moi, un groupe qui a marqué mes vacances d'été pendant des années, à grands coups de Greatest hits II. Queen et les Beach Boys resteront longtemps pour moi associés à l'insouciance de l'enfance, aux après – midis ensoleillés du mois de Juillet…

 

Mais bon, passé 15 ans, ne déconnons pas, c'est Queen.

 

 

Reste que, pour des raisons toutes plus ou moins valables, … Bon, voilà comment on va le dire: ceci est le top 5 des morceaux de Queen que je suis incapable de détester (et même, parfois, que j'aime).

 

 

Seven Seas of Rhye:

 

Que ce soit le moti introductif au piano, la comptine pop rythmée mais classieuse qui s'enchaîne dessus, je sais pas, il y a là dedans tout ce qui fait que Queen, finalement, parfois, c'est pas si dégueu que ça. Ce qui rend l'écoute du reste d'autant plus frustrante.

 


 

Bohemian Rhapsody.

 

C'est même pas vraiment pour le morceau. C'est juste à cause de… Wayne's World. Ca a beau être très très con, je suis toujours aussi mort de rire à chaque fois. Un jour elle sera mienne. Oh oui, un jour, elle sera mienne.

 


 

Don't stop me now

 

Outre sa présence dans une scène que je considère comme déjà mythique, cette chanson est également, et surtout, un titre imparable, dansant, fou, "baroque" comme le veut l'expression consacrée, bref, grandiloquent dans le fun, un putain de régal.

 




 

(Désolé, y avait pas meilleure qualité...)

 

I want to break free

 

Ah…. Ce clip. Et ce beat, ce rythme entêtant, ce hurlement "I want to break free"… Je sais que c'est un mauvais morceau, pas de problème. C'est juste que… je sais pas, il y a une fraîcheur réjouissante, qui fait que, ben… j'arrive pas à le détester.  Et puis c'est tellement sympa comme fond pour passer l'aspirateur.

 

 


 

Under Pressure

 

Attention, aveu: J'adore ce morceau. Vraiment. Je ne sais pas pourquoi, mais l'entrelacement des voix de Bowie et Mercury, les hurlements suraigus de la fin, cette volonté de faire passer une souffrance mélée d'espoir en lequel on ne croit pas par avance, tout cela… Ca me parle plus que de raison, et il m'est presque impossible de ne pas frissoner en l'écoutant. Miracle de la musique, même quand elle est mauvaise?

 


 

 

 

Et maintenant, l'avis d'un Queenophile invétéré et néanmoins ami: Chtif, qui nous offre sa version des faits:

 

Le Top 5 de Queen, oh la vache, que c'est dur.
Disons que choisir dix, ou  plutôt quinze titres parmi la large discographie du groupe est encore jouable. La première sélection est facile : ne se concentrer que sur l'époque seventies du groupe (les 7 premiers albums sur la quinzaine qu'ils ont commis), celle où ils affirmaient fièrement "No synthetizers" sur les pochettes. Après, faut reconnaître, ça s'est un peu corsé.
Par contre, réduire à cinq implique forcément de passer par des choix déchirants. Impossible alors de prouver (à un auditoire que l'on imagine forcément moqueur...) tout l'éventail des styles avec lesquels s'acoquinaient les anglais. Mais puisqu'il faut s'y mettre, le voici, ce Top cinq :


'39


Une bizarrerie folk non pas chantée par Freddie, mais par Brian May, le guitariste. C'est le genre de refrain très simple à entonner avec un tambourin autour du feu de camp, et pourtant souffle là-dessus un irrésistible vent d'aventure que je n'arrive toujours pas à m'expliquer.


You're my best friend

 

 Invitez votre meilleur pote, ouvrez du vin au soleil, sortez le fromage, parlez gonzesses et passez-lui l'air de rien cette sucrerie pop écrite par le bassiste, John Deacon. Le message passera en subliminal. L'un comme l'autre comprendrez que rien d'autre ne compte. Et merde, j'écoute Queen et je deviens gay, tiens. Rattrapons-nous tout de suite avec...



...Fat bottomed girls


Un morceau parfaitement salace (chanson d'ouverture appropriée du film "Supersize me", tiens...), qui balance des fesses comme un cul de black. Avec en prime un roulement de toms imbattable de Roger Taylor, qui n'a pas fait que de bonnes choses, mais qui s'est vraiment déchiré sur ce coup. Air-batterie obligatoire.

Death on Two legs (dedicated to...)


Doux Jésus que je n'aimerais pas être à la place de leur ancien manager qui s'est pris cette chanson en pleine gueule. Elle ouvre "Night at the opera", leur album le plus vendu, et depuis 1975, le monde entier lui souhaite un bon suicide au son de la guitare vitriolée de Brian.Un immense morceau rock.

Good Old Fashioned Lover Boy


Tout le talent de Freddie Mercury résumé en un seul morceau. Moins grandiloquent que "Bohemian Rhapsody", mais tout aussi charmant avec sa mélodie désuète et son esthétisme de galant gentleman. Il y a quelque chose de victorien dans ces compositions chargées d'enluminures, qui relève certes plus de l'aménagement d'intérieur que de l'architecture fine, mais qui enivre les sens comme les effluves d'une putain de maison close. La fin du morceau, avec les voix en harmonie, ces "Wouhou Wouhou ! " dans les coins,  est un pur régal.

 


 

 

 

Voilà. Bon… Sachant que c'est une opération "C'est Noël on aime son prochain", je compte sur vous pour laisser les quolibets de côté… Au moins durant la journée du 25.

Reste maintenant à Christophe et Ska de livrer leurs versions!

 

Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans Top à ...
commenter cet article

commentaires

Vincent 07/01/2010 15:14


Oui, Queen n'était pas un si mauvais groupe, ils avaient juste un guitariste insupportable en la personne de Brian May. Il suffit de voir, tous les titres que tu cites et pour lesquels je suis en
grande partie d'accord avec toi sont des chansons écrites par Freddie Mercury. Pendant les années 70 surtout, Freddie Mercury était capable de pondre de véritables petites merveilles de glam-pop au
piano, mais dès que le groupe laissait les clés à la pénible guitare de May, c'était la catastrophe ...
Je ne dis pas que c'était un mauvais guitariste, car techniquement, il touche quand même sa bille, mais quel piètre compositeur ! L'un des pires de l'histoire de la musique pop ...


Ska 03/01/2010 00:07


C'est fait... :-)
http://7and7is.over-blog.com/article-coming-out-top-5-queen--42216549.html


Guic ' the old 04/01/2010 22:16


J'ai vu ça!!! Merci pour avoir rattrapé ton retard ;-)


Ska 02/01/2010 21:41


Ouhla ! J'suis à la bourre, moi !!!


Guic the old 01/01/2010 21:22


Merci à tous pour les voeux, labsence de quolibets, le fait de prendre enb compte mes conseils musicaux, et à vous tous une bonne année.

(Et désolé d'avoir déserté mon propre blog pendant la semaine précedente, mais je serais vous je me pardonnerai :-) )


lou 01/01/2010 11:33


 
God save the Queen !

Et, à défaut de te sauver (les causes perdues :)), qu'il te donne une bonne année !