Be Quick or be Dead

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Tell all the people

Lundi 27 septembre 1 27 /09 /Sep 15:41

http://www.reallysharpband.com/pb/wp_bb60fb3f/images/img1200648a078ebd44a7.jpgTout est parti de l'idée suivante: tiens, et si je fouillais histoire de voir s'il n'y a pas un concert sympa à se faire? Parce que je suis comme ça, moi, si j'ai pas un concert que j'attends avec impatience, ma place bien rangée sur le baffle gauche de la mini-chaîne, je me sens tout nu, je dépéris. C'est comme ça.

 

Et puis, alors que je déambulais dans les allées virtuelles d'un refourgueur de places de concert de grande distribution, j'ai soudain eu l'impression d'être en train de fouiller le rayon disques. Zappa plays Zappa's Apostrophe, à l'Olympia. Patti Smith joue Horses, Salle Pleyel. Roger Waters, The Wall à Bercy. C'est quoi cette nouvelle mode? C'est pas justement l'intérêt le plus basique du concert, que de ne pas aller écouter le disque régurgité sur scène telle quel? Parce qu'en plus, tous ces concerts sont d'ores et déjà complets, ce qui ne m'avance pas.

 

Oh, certes, on ne parle pas là d'albums mineurs, ni de débutants (Qui a dit "vieilles gloires sur le retour"?), mais pourtant, sur le principe, ça me pose problème. Ce que j'aime, moi, en concert, c'est… d'être surpris. Cette surprise, elle peut se caractériser de plein de manières, évidement: Une réorchestration originale d'un vieux morceau, une reprise bien sentie ou inattendue (Genre Courtney Love qui reprend Pearl Jam), voire même un invité surprise…

Pourtant, la surprise la plus basique de toutes, c'est (et ça devait rester, m'est avis) la setlist quand même! Bien sur, des fois, c'est pas plus mal de coller un peu à l'album dont on tire les morceaux. Quand les Queens of the Stone Age démarrent en balançant Feel Good Hit of the Summer / Lost Art of Keeping a Secret1, je suis bien loin de bouder mon plaisir, voire même plus, je suis content de retrouver cette transition, ces deux morceaux s'enchaînant, il faut l'avouer, plutôt bien. Par contre, derrière, si c'est pour se bouffer tout l'album, très peu pour moi. De même, Placebo a passé dix ans à enchaîner Bionic et 36 Degrees en concert, on aurait pas idée de s'en plaindre. Et je ne parle pas des des enchaînements "spécial concert" devenus mythiques par la force des choses – genre Neighbourhood #3 / Rebellion (Lies) d'Arcade Fire, dont on aurait plutôt tendance à déplorer l'éventuelle absence – là n'est pas le sujet de l'article, d'ailleurs.

 

Reste que cette idée de jouer, sur scène, des albums tels qu'ils sont sur disque me laisse perplexe. Ce n'est pas nouveau, certes: Pink Floyd jouait déjà "The Wall" en entier à l'époque, les Who ont déjà, à plusieurs reprises, interprété l'intégrale de leurs operas-rock en live: Je le sais, j'ai le coffret 3 DVD pour les Who, et bizarrement, c'est le DVD avec les rappels en mode Best Of qui a le plus tourné. (Et ce, malgré la présence de Billy Idol dans chacun des deux concerts)

Et encore, dans le cadre d'un opéra rock…Ca me gênerait presque moins, même si, pour mauvais qu'ils soient, je vois plus logique d'en faire des films – ou des comédies musicales (ne riez pas, ils adaptent Greenday à Broadway en ce moment – j'ai peur que ça débarque à Mogador)

Mais pour les concept-albums (et encore, Horses est-il un concept album?)… C'est juste super bizarre, selon moi. Parce que le concept album, c'est en quelque sorte (théoriquement) le degré supérieur de la "galette", une idée qui existe par et pour le disque, par et pour l'album concerné, mais qu'on ne va pas forcément chercher à adapter en live tel quel. On en prendra des morceaux, on les placera à des moments stratégiques, mais on ne jouera pas l'album en ordre: suffit de regarder la setlist des concerts de Bowie période Ziggy, pour voir que dès le départ, c'était pas ça l'idée!

Et encore, s'il n'était question que de concept-albums… Mais quand je vois Weezer envisager de jouer le Blue et Pinkerton en intégralité sur scène… Alors qu'ils ne sont même pas vraiment une vieille gloire sur le retour… Et qu'on ne parle pas non plus d'album concept sur ce coup là… Ca sonne bizarrement faux. On se dit que ça devient vraiment une sorte de nouvelle mode… Plus feignant encore que de jouer la même setlist sur toutes les dates de la tournée, maintenant, on va jouer la setlist écrite au dos de l'album. Et ainsi gâcher un des plus grands des plaisirs des concerts: ce frisson dans le bas du dos qu'on ressent quand on entend résonner les premières notes de ce titre qu'on avait envie d'entendre et qu'on ne savait pas s'ils le joueraient, ou pas (oui, généralement, c'est pas le single qui fait cet effet là, donc le doute peut exister – le single, lui, il sert à savoir que le concert est pas encore fini tant qu'il est pas joué.)

 

C'est marrant de se dire qu'il y a quarante ans, le premier concept – album était un faux concert, repris sur disque. Aujourd'hui, on refait le chemin en sens inverse. Au final, je sais pas trop si c'est boucler la boucle ou reculer.

 

N'empêche, je sais toujours pas ce que je vais aller voir en concert moi….

 

 

 

 

1 Binôme ouvrant l'album Rated R

2 Plages 3 et 4 du premier album

Par Guic ' the old - Publié dans : It's a Live - Communauté : Le Monde du Rock
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

Commentaires

recyclage, recyclage,

sans aller jusqu'à parler d'innovation, au moins on se rejoint sur un truc, un peu plus d'efforts et de panache ne feraient pas de mal par moment ^^

en même temps il faut bien dire que ça correspond aussi à un marché,

quand je suis allé voir les pixies pour les 20 ans de Doolitle, dont la sortie est un des meilleurs souvenirs musicaux de mon adolescence, même si le zénith n'était pas plein j'ai pris mon pied.

mais venir voir un artiste, et ressortir en se disant qu'en fait ils sont une PME bien gérée, c'est pas follichon

suggestions qui valent ce qu'elles valent : shannon wright ce vendredi, laetitia sheriff le 12 octobre, ou encore Dance for me puppets, 3 minots à peine sortis du lycée et qui sont déjà des bêtes de scène qui se donnent généreusement, le 15 octobre

Commentaire n°1 posté par arbobo le 28/09/2010 à 11h03

C'est assez juste ce que tu écris. Et c'est vrai que même devant Daydream Nation à Saint-Malo il y a quatre ans, je me suis un poil ennuyé... Ça manquait de morceaux de Dirty...

Reste que l'intérêt de ce genre d'entreprise peut-être aussi de donner à entendre en live des morceaux qui n'y furent jamais joués ou plus depuis très longtemps...

Prenons Bruce Springsteen et le E Street Band (au hasard...), l'an dernier, lors d'une petite tournée américaine, ce n'est pas un album qu'ils rejouèrent en intégralité, mais plusieurs "classiques", tous différents en fonction des villes visitées. Et on se doute bien qu'ils ne se contentèrent pas juste d'un album sur un concert, ça devait constituer une "première partie"... Mon meilleur pote les a vus au Madison Square Garden jouer l'intégralité de The Wild, The Innocent & the E Street Shuffle, et, rien que de l'écrire, ça me tue... :-)

Bon, là, c'est un cas extrême puisqu'on sait que lorsque le E Street band part en tournée il a plus de 100 chansons à jouer et que la setlist changera considérablement d'un soir à l'autre. Bref, tout l'inverse d'AC/DC que même les fans ont critiqué sur la rigidité, tournée après tournée, de leurs setlists (en même temps, faut être un peu con pour retourner voir AC/DC deux fois dans l'année et s'étonner que le show n'ait pas bougé).

Bref, une mode bizarre, mais pour laquelle il existe de belles exceptions... D'ailleurs, je rêve d'une édition DVD des différents concerts donnnés par le E Street Band l'an dernier : un DVD par album joué... Je rêve...

Commentaire n°2 posté par Ska le 28/09/2010 à 11h07

suggestion bis : Alice Cooper en novembre!

Commentaire n°3 posté par cam le 28/09/2010 à 11h24

si d'aventure ils font la même chose en France

http://www.abconcerts.be/fr/concerts/p/detail/einsturzende-neubauten-combi-19-11-2010

Commentaire n°4 posté par diane cairn le 28/09/2010 à 17h52

Je me retrouve entièrement dans ton article (l'enchainement Placebo, fameux!).

à tel point que j'essaye de ne pas regarder les setlists des concerts précédents, pour ne pas gacher le plaisir. J'ai craqué quelque fois, et l'ai toujours regretté.

Shannon Wright en concert, oui oui oui!!!

Commentaire n°5 posté par Xavier le 28/09/2010 à 18h37

Oui l'initiative de reprendre un album illustre de son répertoire commence à dater depuis quelques années.

Peut être intéressant lors d'un festoche pour ma part, mais faire une tournée spécialement pour ça, ça fait vraiment artiste qui doit payer ses impots :-P

Commentaire n°6 posté par dr frankNfurter le 28/09/2010 à 19h03

Marrant, je m'attendais pas, en fait, à ce que la conséquence de cet article soit que vous me filiez des bons plans concert , au départ.

Bon, sinon j'ai l'impression qu'on est tous d'accord: ça peut être intéressant, mais faut pas déconner ;-)

 

Arbobo: Oui, mais les Pixies, c'était une tournée spéciale, avec aussi les faces B des SingleS... Ils ont pas joué Doolittle dans l'ordre, quand même ?!

Ska: Oui, mais bon, un album entier, sur un concert de Springsteen qui doit durer 2h 30... Mais ce que tu racontes me fait penser un peu à ce que font les Stones - une playlist identique tous les soirs à la AC/DC avec, en plus , un ou deux morceaux du genre planqué au fin fond de leur disco, pour les fans.

cam: Merci, mais... Marseille, c'est un brin trop loin. Comment tu m'as collé un faux espoir au final ;-)

Diane: euh.... Neubauten. T'es sur?

Xavier: J'ai arrété de regarder les setlists avant sauf dans un cas: les vieux groupes qui font des tournées plus ou moins best of, voir si les titres que je veux entendre y sont joués.

Doc: ... Ou artiste qui adore la scène mais n'a plus d'imagniation.

 

En même temps, je l'avoue: si Corgna lance une tournée ou il joue Mellon Collie en entier, j'y vais.

Commentaire n°7 posté par Guic' the old le 29/09/2010 à 09h58

de mémoire, pas dans l'ordre non, et effectivement avec quelques faces B,

c'était pas une pure réplique, mais la seule surprise consistait à savoir si Tame viendrait en 3 ou en 5 ^^


en plus il n'y a que les cocnept-albums dont la tracklist ne saurait être modifiée sans perte de sens, et ils ne sont pas nombreux, je ne mets pas daydream nation dans le lot.

est-ce qu'il n'y a pas dans un coin de tête un fantasme bourgeois chez ces artistes, je veux dire comme si leur meilleuyr album était l'équivalent d'une oeuvre classique, concerto ou autre, qui sont nécessairementn exécutée dans l'ordre précis dans lequel elles ont été écrites?

Commentaire n°8 posté par arbobo le 29/09/2010 à 11h40

mégalomanie (comme le dis Arbobo ci dessus), besoin de pognon, manque d'inspiration... les arguments pour jouer un album complet n'ont rien à voir avec la musique. Il est en effet très rare que 100% des titres d'un disque soient fait pour la scène. On peut avoir un excellent morceau studio, qui n'apporte rien à etre joué en concert....

maintenant, si Corgan veut jouer Mellon Collie, j'y vais aussi les yeux fermés! (et Adore... et Siamese Dreams etc....)

Commentaire n°9 posté par Xavier le 29/09/2010 à 11h51
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés