Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 18:48

Tout commence... tout commence il y a maintenant quelques années. 2002, je crois. A l'époque, je pouvais écouter Placebo ou Muse sans honte. Et je découvrais Internet, et je découvrais le concept de face B... C'est ainsi qu'on se retrouve à découvrir... les Smiths. Mais on est encore jeune, donc on se satisfait des titres, comme ça, mais on prend les originaux aussi, quand même.


Mais on en reste là. On a encore bien trop de choses à découvrir (c'est le début de la période Pixies, en fait.)






Et on se retrouve 5 ans plus tard. On a ouvert un blog, on parle de Rock, on aime pas les années 80, mais on se dit que merde, il va falloir essayer de jeter un œil, non ? Même si on a pas été convaincu par Joy Division, considéré comme un « grand groupe » par beaucoup, et que bon.. Police, U2, on a passé l'âge de s'extasier devant.


Et un jour on se retrouve à la Fnac... A choisir 3 CD pour profiter de la promo. Avec sa sœur (qui est fan de Police et surtout U2, et on s'excuse auprès d'elle pour les lignes précédentes).

Dans l'urgence (oui, elle, elle a choisi son CD... c'est un best of de Sting), on se retrouve face à un choix : Meat is Murder ou The queen is Dead ? (Hors de question de reposer « For Your Pleasure » et « Tender Prey ». Le recul dit qu'on aurait pu allègrement poser le second... surtout quand on dit qu'on est pas fan des années 80)

Dans le doute, j'envoie un texto à un ami érudit comme on peut en avoir... A priori plus calé que moi sur la question. La réponse sera un laconique « thequeen ». (Oui, c'est à croire qu'il y a des forfaits texto ou on paye à la lettre.). Le seul problème est que la réponse arrive trop tard qu'on est reparti avec, sous le bras, « The Head on the door » de Cure. On ne souffre pas encore avec les Smiths, mais bon... « A night like this » fera son œuvre destructrice.


Puis de nombreux rappels tombent... ici, ... Me rappelant à l'ordre à chaque fois, "Ecoute les Smiths et meurt pas idiot"....


Alors arrive Deezer. Quelques titres, de ci de là... Puis la décision de mettre la main sur ce disque, enfin. Celui qui contient « Bigmouth Strikes again », évidemment, mais aussi « The queen is dead », bien sur (qui complète le trio de titres des Smiths qui trainaient sur mon PC depuis quelques années), « Some girls are bigger than others », There is a light that neve goes out et, bien sûr, I know it's over. Qui prit tout son sens en ce mois de Juin 2008.

 

Par contre, entendons nous bien... Je veux bien écouter de la musique des années 80... Mais regarder, ça c'est une autre histoire. Mais regardez moi ces cheveux... (Merde, je deviens superficiel...)


Certes, mais il y a bien plus à voir dans les Smiths que juste des beaux titres. Morrissey est un parolier de premier ordre, capable de mêler classe, cynisme et sentiments comme on voudrait tous réussir à le faire au quotidien... Et derrière, la guitare de Johnny Marr, si elle est irrémédiablement datée, reste magnifique et porte les paroles du Moz avec une telle aisance...

Et seul Morrissey peut se permettre de te rappeler que t'es tout seul comme le dernier des losers chez toi, te rappeler que tu n'es pas aussi bien que tu croyais... et tu le prends avec un sourire sardonnique.


On me disait il y a peu que la passion pour Morrissey se déclenche toujours dans les moments difficiles... Et c'est quelque chose de tout à fait logique. Même s'il est un playboy, un mec classe, un beau gosse séducteur et talentueux, il reste un colosse aux pieds d'argile qui se confesse dans ses chansons... Pour un Bigmouth Strikes again, combien de titres déprimants et auto-dénigrants, même si ca se dit pas comme ça j'en suis sur...


Morrissey est arrivé pour moi en fin d'une ère...Quatre ans passés avec des gens, ça crée des liens... Alors, quand il s'agit de les quitter, diplôme en poche, pour aller se perdre dans les affres du chômage, le grand vite et le grand doute, oui... Mother, I can feel the soil falling over my head...


Alors, quand la question fut posée de savoir quelle citation je voulais placer lors de ma remise de diplomes (la technologie fait qu'on a droit de remplir une diapo powerpoint qui apparait quand on vient chercher son diplome... bassesses...), la  réponse ne se fit pas attendre.


« It's so easy to laugh

It's so easy to hate

It takes strength to be gentle and kind"


Parfait résumé pour quatres années qui m'ont marqué pour toujours. Parfaite manière d'avoir fait d'un album des années 80, pourtant extrêmement daté, un disque que je gardrais toujours par devers - moi. (Alors que pourtant, je le rappelle, les années 80 s'arrètent pour moi avec Back in Black pour se rouvrir avec Surfer Rosa, musicalement...)

Merci Stephen Patrick Morrissey, merci Johnny Marr, Merci Rourke (Andy, pas Mickey), Merci Joyce (Mike, pas James).


Une fois n'est pas coutume... Je finirais pas une vidéo avec les paroles. Car là, elles sont vraiment importantes. J'en profite pour remercier tous ceux et celles qui on traversé ces 4 dernières années en réussissant à me supporter. Même si ils ne me lisent pas!


I know it's over... Let's try to look ahead.


 

Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
And as I climb into an empty bed
Oh well. Enough said.
I know it's over - still I cling
I don't know where else I can go
Oh ...
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
See, the sea wants to take me
The knife wants to slit me
Do you think you can help me ?
Sad veiled bride, please be happy
Handsome groom, give her room
Loud, loutish lover, treat her kindly
(Though she needs you
More than she loves you)
And I know it's over - still I cling
I don't know where else I can go
Over and over and over and over
Over and over, la ...
I know it's over
And it never really began
But in my heart it was so real
And you even spoke to me, and said :
"If you're so funny
Then why are you on your own tonight ?
And if you're so clever
Then why are you on your own tonight ?
If you're so very entertaining
Then why are you on your own tonight ?
If you're so very good-looking
Why do you sleep alone tonight ?
I know ...
'Cause tonight is just like any other night
That's why you're on your own tonight
With your triumphs and your charms
While they're in each other's arms..."
It's so easy to laugh
It's so easy to hate
It takes strength to be gentle and kind
Over, over, over, over
It's so easy to laugh
It's so easy to hate
It takes guts to be gentle and kind
Over, over
Love is Natural and Real
But not for you, my love
Not tonight, my love
Love is Natural and Real
But not for such as you and I, my love
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can feel the soil falling over my ...
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can even feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can feel the soil falling over my head
Oh Mother, I can feel the soil falling over my ...

Partager cet article

commentaires

Guic' the old 05/07/2008 14:30

Ben pour tout dire... Je me suis retrouvé à découvrir Morrissey et Les Smiths en vrac...Et comme j'adore les paroles dans l'ensemble, bien sur j'aime beaucoup Morrissey... ce cpôté playboy dont je parle, poseur marrant en fait... Last of the famous internationnal plaboys, pareil, les paroles de Let Me Kiss you sont géniales...Non, j'aime bien la version solo aussi... Seul reproche: en live il joue pas forcément les titres des SMiths qu'o aimerait l'entendre refaire... Mais a part ca...And all I can do is complain about me....

Laiezza 05/07/2008 12:08

Hey ! Morrissey n'est pas mort ! Morrissey ne mourra jamais :(
la preuve !
Bel article, Guic, et merci pour la promo :)

arbobo 04/07/2008 17:28

curieusement, on s'aperçoit en 2008 que la queen n'est toujours pas morte du tout,alors que morrissey, par moment on se demande.(en même temps c'est tellement mieux quand il n'ouvre pas sans grande gueule sauf pour chanter)

pyrox 03/07/2008 09:51

oui cette article est très touchant. et rappelle des souvenirs de départ..."J'en profite pour remercier
tous ceux et celles qui on traversé ces 4 dernières années en réussissant à me supporter. Même si ils ne me lisent pas!"merci. et je retourne le compliment ^^

Guic' the old 03/07/2008 00:43

"Mais c'est article est quand même très touchant."J'essaierais de n'en retenir que cette phrase ;-)... Cette faute est juste très dommageable...