Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 15:26

Bon, je ne vous cacherai pas que… j'ai une fâcheuse tendance à écrire mes articles au coup sur coup.

Et que là, j'ai une grave non-motivation à l'idée de vous écrire un truc sur le dimanche de Rock en Seine. Surtout qu'en plus j'ai des idées et des embryons d'articles vachement mieux qui arrivent. (Et pour une fois, c'est pas des mots en l'air, ça va chier dans les semaines à venir)

 

Pourtant, j'avais plusieurs phrases d'attaque qui me paraissaient bien:

 

"Rock!!!", "But you blew my mind", " Brothers and Sisters, let's go!", 3 phrases qu'on eut la joie de crier en ce dimanche avant de subir la pire des frustrations.

 

Il existe 3 façons de se faire pourrir un concert: le temps (quand on est en plein air), les balances mal réglées, les grands cons d'1m90 qui viennent se plater devant vous. En ce dimanche, on a eu les trois.

 

Mais derrière, à chaque fois, j'avais rien. Et puis comme Xavier a livré un compte rendu nickel, et bien plus érudit que moi en matière d'Eels, ça me démotive un peu.

 

Je préciserai juste (étant plus érudit que l'ami Xavier en matière de Roxy Music) que le concert de Roxy fut ouvert sur un Re-make / Re-model fabuleux, enchaîné d'un "Out of the Blue" qu'on aurait préféré que ce soit pas le seul morceau de Country Life joué (vu qu'on en préfère… tous les autres)…

Puis un morceau d'Avalon étiré en longueur ou on s'ennuie un peu…

Puis on repart sur un enchaînement parfait, avec, dans le désordre: Ladytron, In every Dreamhome a heartache, Editions of you, Love is the drug, A song for Europe, Virginia Plain… Malheureusement, tout du long, des basses trop fortes gâchent un peu l'ensemble. Mais Brian Ferry a tellement la classe qu'il pet se permettre d'arborer, en 2010, une cravate à bouts carrés sans être ridicule.

 

 http://images.telerama.fr/medias/2010/08/media_59471/rock-en-seine-j3,M41626.jpg

(Photo: Telerama* - notre sponsor du dimanche soir pluvieux.)

 

 

On frôle la perfection, mais malheureusement on a du partir plus tôt pour assister au concert d'Arcade Fire, pendant "Do the Strand".

 

De loin, on entendra "Jealous Guy".

 

Et Arcade Fire…. L'interruption du concert fut d'autant plus frustrante qu'ils venaient tout juste de parvenir à me convaincre, sur scène, avec un morceau du dernier album, comme je n'osais l'espérer un mois à peine plus tôt (en l'occurrence, avec "We used to wait", et son redémarrage final – Chtif a le flair pour voir comme certains morceaux peuvent prendre toute leur ampleur sur scène, dites-moi).

 

Au final, ce festival fut fort agréable, même si un peu cher (les places, mais aussi la bouffe, la boisson, et pas un seul distributeur dans l'enceinte du festival!) On ne sait pas si l'on reviendra en 2011 (Faudrait vraiment une programmation dantesque, mais sait-on jamais), mais on ne regrette quand même pas d'être venu cette année. On regrettera par contre d'être tellement une feignasse qu'on arrive pas à faire un compte-rendu du dimanche aussi bon (en toute modestie) que ceux des jours précédents.

 

 

* Vous imaginez pas à quel pont ce fût un régal pour moi, le vendredi soir en regardant les banderoles ceignant l'enceinte du festival, de me dire que je venais d'assister à un concert de Blink - 182 sponsorisé par Télérama.

Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans It's a Live
commenter cet article

commentaires

Xavier 16/09/2010 10:16



j'attendais avec impatience ce compte rendu et c'est... un lien vers mon blog! (merci au passage).


donc j'attends avec impatience tes prochains articles de la mort qui tue que tu annonces...