Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 18:35

Avant propos: Cet article se veut prendre la defense des Rockeux, des vrais. Ceux qui ressemblent encore à des êtres humains. Ceci veut dire: pas votre soeur gothique de 16 ans, ni votre frère punk de 13 ans. N'evoquons meme pas les danseurs de tecktonik.


Il y a quelques temps, j’ai reçu sur ce blog (enfin, « nous » avons reçus, c’était aussi adressé à vous chers amis lecteurs) un commentaire un peu… vindicatif à l’égard des choix musicaux pratiqués ici. Vous le trouverez dans la discussion suivant l’article sur Queen. Vous devinerez facilement à la lecture que ce message vient de quelqu’un qui me connait bien, et qu’il faut le prendre sur le ton de la blague… quoique, à mon avis, certaines attaques sont sérieuses.

 

En effet il est clair que vu de l’extérieur, à force de parler de groupes que personne ne connait tout en détruisant les groupes bardés de succès dont tout le monde sait fredonner un air, on passe pour un vieux con, et ce avant que soit posé la question fatidique : « et si, en fait, le monde était mal fait ? ». Et si le succès d’un groupe n’était pas lié à la qualité  de sa musique. Je me doute bien que je risque fortement de prêcher des convertis, mais voici quelques raisons pour lesquelles l’amateur de Rock, en France, est obligatoirement frustré, râleur, vindicatif à l’égard des autres genres, bref : un sale con.

 

 

La France n’est pas « l’autre pays du Rock ». Donc quiconque se met à écouter du rock se retrouve plus ou oins dans l’underground automatiquement. Les meilleures radios rock en France, c’est Oui FM (que sur Paris), Radio Canut (que sur Lyon) et Couleur 3 (qui est carrément une radio suisse.) Donc oui, fatalement, l’amateur de rock se sent « différent des autres », pas sur la même longueur d’ondes, et c’est le cas de le dire. Or comme l’égalité parfaite reste encore un doux rêve, 2 possibilités : il a meilleur ou plus mauvais gout que le commun des mortels… Eh ben comme on a beau être amateur de rock on n’est pas plus con, on pense avoir meilleur gout que les autres et on s’en va prêcher la bonne parole. C’est tout.

 
Mais si, il y a du rock qui passe à la radio, la preuve en images!!!

Ca me fait super mal de mettre ca mais c'est pour soutenir mon propos..


Il est rare l’amateur de rock qui n’est pas aussi passionné de musique. Bref qui est capable d’écouter un disque vraiment, comme on pourrait lire un livre, en y portant toute son attention, ne faisant rien en même temps, pas même danser, et ce, à jeun. Bref c’est un peu comme un amateur de jazz… il écoute vraiment et donc peut repérer très facilement des petits défauts dans ce qu’écoute le commun des mortels (appelé par la suite « Rock quoi ». Expression venant de Thomas VdB : « T’écoutes quoi comme musique ? » «  Euh… Dire Straits, Jean Louis Aubert, du rock quoi. ») Il considère par conséquent qu’il est plus à même d’apprécier la musique que quiconque écoute rapidement la radio, surtout que lui il cherche vraiment sa musique, il a un effort à faire pour retrouver le style qu’il aime (cf. point 1)

 

Le rockeur français est d’autant plus frustré que non seulement du rock, ca passe pas en France, mais en plus on en fait pas !! N’importe quel rockeux ne travaillant pas à Rock & Folk vous dira qu’on a plus rien dans ce domaine en France depuis Noir Désir. (Bon OK c’est négliger des groupes comme Eiffel, mais il est pas à ca prêt le rockeux frustré). En tant que frustré, il ne peut pas admettre que d’autres trouvent leur bonheur musical sur les ondes des radios, qui plus est dans sa langue natale.

 

La langue natale, justement. Le rockeux a été obligé d’apprendre l’anglais, pour comprendre ce qu’il écoute. Il s’est rendu compte que c’est pas toujours d’une finesse extraordinaire, mais il le tait. Par contre il sera là pour vous dire que les paroles, dans ce que vous aimez, vous, c’est pas du Dylan.

Ca fait un peu moins mal mais quand meme...

 

Pour le rock, « Rock » est un mot sacré. Comme ses déclinaisons.  Et le blasphème est toujours condamné par lui. En plus c’est un maniaque. Chaque mot a sa place. Green day joue du punk mais n’est pas punk. Saisissez la nuance. Pascal obispo, Zazie, etc… n’ont pas sorti récemment des albums pop-rock, mais avec des guitares électriques dedans. Car oui, vous pouvez chercher, mais le rockeur ne saurait vraiment définir ce qu’est le Rock (R&F essaye depuis 7 ans maintenant y en a pas 2 d’accord.)

 

Et surtout, le rockeux ne connait pas la demi-mesure. Il fait les choses à fond. Il adore ou il honnit. Il n’aime pas « mais ». Ni « sauf ». Les commentaires tièdes comme « ca me plait bien, c’est pas mal, c’est sympa »… Oubliez. Autant dire tout de suite que vous détestez mais n’osez pas l’avouer. Car oui, le rockeux est une minorité (pas opprimée directement mais le matraquage NRJ lui fait l’effet d’une arme de destruction massive).Et le rockeux est paranoïaque, normal, vu que les médias veulent la mort de sa caste.

 
 

Bref j’espère qu’à la lumière de ces arguments, les gens comprendront que le rockeux est une espèce (qui se croit) en voie de disparition et qu’il faut les protéger ! Il a beau être chiant, sectaire, pédant hautain, il est seul. Le monde s’oppose à ses gouts. S’il détruit les groupes qui ont du succès, c’est pas pour le plaisir, c’est parce qu’il trouve vraiment qu’ils sont nuls, mais peu de gens pensent comme lui… Alors laissez nous ce petit espace qu’est la blogosphère pour lâcher notre fiel ensemble. Comme ça, peut être, à la prochaine soirée, on se retiendra peut être de dire : « Mais c’est quoi cette merde que tu nous passes ? » devant celle avec qui vous vouliez finir votre soirée.

Partager cet article

commentaires

Choupynette 16/10/2007 22:33

Excellent ce billet! :o)

Thom 15/10/2007 21:11

C'est marrant, pour Green Day j'aurais dit exactement l'inverse : ils sont punks mais ne jouent pas de punk :-)Sinon ben...je me sens pas trop en voie de disparition, je me sens même plus vraiment rockeux avec l'âge...mais ton article est bon. Et drôle. Et même plutôt fin.

Guic\' the old 15/10/2007 12:02

Alf --> Oui, je réclames qu'ils débloquent des fonds pour la sauvegarde du Binaire!! Ou au moins qu'ils nous envoient du riz et des cahiers!!G.T. --> Merci... mais cet article risque de finalement s'étoffer en nouvelle catégorie d'articles, mais... mystere. (Le mec qui fait sa pub). Sinon, certes j'avais vu ma faute, mais tu sais ce que c'est... quand c'est publié c'est publié...klak --> Je comprends tout a fait. Sauf que la merde des années 80 aurait plutot tendance à me motiver à y aller. Moi c'est le RnB et la Techno qui me rebutent...

klak 13/10/2007 14:02

hier soir j'avais une soirée avec le boulot, repas avec une sono style karaoké, vous savez les démons de minuit, débur de soirée. je discutais tranquile dehors quand on vient me chercher
- allez viens danser avec nous
- non
- t'aime pas la musique ou quoi ???
- si justement
- t'es pas marrant, t'aime rien
- non

G.T. 12/10/2007 23:13

J'oubliais... quand j'ai dit "j'aurais tout fait pareil, ou presque...", le presque vaut pour la 2° phrase du 3° paragraphe. Perso, j'aurais écrit "plus ou moins" plutôt que "plus ou oins"... mais bon, tu fais comme tu le sens ;-)