Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 13:25
Jeff Buckley (17 Novembre 1966 - 29 Mai 1997) - Artiste solo ou presque - Chant, Guitare

Jeff Buckley, tout le monde connait, surtout les moins de 30 ans. Le chanteur de Grace. Pour les autres, c’est le fils de Tim Buckley.

Sinon… c’est que la pop vous vous en tapez.

Bref, Jeff nait à Orange County, Califormie, en 1966, le 17 Novembre pour être précis (un Scorpion). Fils de Tim Buckley (Hello & Goodbye, tout ça…) et de Mary Guibert (ex musicienne, récente businesswoman), divorcés, il vit au milieu de la musique. Son père meurt, à 28 ans, en 1975. Le petit Jeffrey Scott Buckley a neuf ans.

Bon, ne nous préoccupons pas de sa jeunesse, passons en 1992/1994, quand ca devient intéressant. A cette époque Jeff écume un peu les bars, fait gentiment son trou, en particulier au Sin–é, d’où sera tiré un live extrêmement classe. Il rencontre Gary Lucas, qui sera son mentor, et sera à l’origine de Grace, son premier album, qui finalement sera son seul album.

Jeff commence à se faire VRAIMENT un nom, aux influences et multiples, reçues ou transmises. Thom Yorke dira qu’il a écrit Fake Plastic Trees en revenant, bouleversé (« upset »). Jeff est même appelé à la rescousse par Patti Smith pour qu’il chante sur « Beneath The Southern Cross «  avec, derrière, Patti Smith, John Cale et Tom Verlaine (de Television). Tom Verlaine qu’il choisira comme producteur pour son second album « My sweetheart the drunk ». Mais ca se passe mal, Jeff arrete l’enregistrement, crevé qu’il est pas 2 ans de tournée non stop et de collaborations diverses. Il fait une pause, compose, et se repose. Il en sortira de nouvelles chansons, il rameute tout son groupe pour aller enregistrer a Memphis.

 

Et c’est comme ça que se noue la tragédie d’une des morts les plus connes du Rock…

Attendant leur arrivée, Jeff se promène au bord du boueux affluent Wolf River avec son ami Keith Foti (je ne sais pas qui il est ni d'ou il sort, mais bon il était là.) et décide d’aller se baigner, tout habillé (!!) , au son de Led Zeppelin II (!!), les jeunes gens ayant embarqué le ghetto-blaster(!!). Si le décor est pas planté pour un drame, là... Son corps est retrouvé dans le Mississipi six jours plus tard (Admirez mon talent de l’ellipse).

Dans Killing Yourself to live, Chuck Klosterman dit ceci: "Avant que Buckley ne meure, Grace était simplement un album au dessus de la norme. C’est sa mort qui en a fait un classic album". Bien vu Chuck.

Mais surtout, Jeff Buckley fait partie du cercle pas si fermé que ca des gens qui ont publié plus d’albums morts que vivants. Et ce, grace au talent de sa mère comme manageuse posthume.



Vivant : Grace.


Mort : Sketches for My Sweetheart The Drunk , Mystery White Boy, Live In Chicago, Live à L'Olympia, Songs To No One 1991-1992, Live at Sin-é Legacy Edition,Grace EP's , Grace (Legacy Edition)


Buckley admirait Nina Simone, Piaf, Brel. Il aura eu la carrière de Bob Marley, Mike Brandt et Dalida. Dommage.




Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans La mort en Rock
commenter cet article

commentaires

SysTooL 02/10/2007 12:13

Ah non, pour moi, LED ZEP ce serait top :-)

SysTooL 01/10/2007 12:41

Sympa, cette rubrique! Salut à l'ami Jeff! Au moins avait-il bon goût, LED ZEP II comme chant du cygne, y a pire...SysTooL

Guic ' the old 01/10/2007 17:57

Je préfererais... chais pas. Les Pumpkins?

Alex la Baronne 01/10/2007 11:00

Je l'aime bien ce garçon mais il me fatigue un peu à être si triste... Sinon, jolie conclusion !

Guic ' the old 01/10/2007 17:57

Il a quand meme fait un album pas mal... Et puis , c'est pas parce que c'est déprimant, plombant, triste tout ca que ca ne peut pas etre bien...  Radiohead Lou Reed etc... Jamais joyeux toujours classe.