Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 18:58
2005, année du retard…
 

Soyons honnêtes (enfin, moi du moins), l’album que j’ai finalement choisi pour représenter 2005, je l’ai découvert il y a à peine un mois. Il supplante ainsi les « possibilités » qui s’étaient érigées pour cette année : In your Honor des Foo Fighters et… ouais, en fait j’avais que ça. Mais rassurez vous, l’ami Dave Grohl a fait bien assez pour apparaître ailleurs sur ce blog.

 

Pourquoi cet empressement à présenter Funeral, premier album des controversés (enfin pas trop tout de même) Arcade Fire ? Plusieurs raisons : la première c’est qu’il viennent de sortir leur second album que je n’ai pas encore écouté, et le fait est qu’avant d’entrer dans le débat sur « lequel est le meilleur », je tiens à rappeler que le premier est quand même, pour moi, extraordinaire, vu la claque qu’il colle. La claque, justement. Seconde raison. C’est soudain, on ne s’y attend pas, et on risque toujours de l’avoir oubliée quelques jours plus tard. Alors autant en parler tant qu’on a encore la joue ou les oreilles bien rouges et brûlantes. Et les mêmes justifications s’appliquent à ma troisième raison : la surprise. Surtout quand on est surpris deux ans après tout le monde…Enfin, c’était l’album qui passait hier dans une ravissante librairie où j’ai mes habitudes. Ils ont toujours bon goût là bas c’est un plaisir.

 

Arcade Fire, qui sont-ils ? Ils sont huit, ils sont de Montréal et doués. L’album peut a priori rebuter les abhorrateurs de la surenchère lyrique, que ce soit par le biais de la voix haut perchée mais pas désagréable du chanteur ou du joyeux bordel musical qui lui sert d’écrin… Il y a sur cet album, qui joue, plus d’instruments que je ne dois être susceptible d’en citer… C’est da la pop comme ça faisait un bout de temps que je n’en avais pas entendu, à commencer par le fait que je n’ai même pas chercher à comprendre le sens des paroles, la musique me suffisant amplement (et ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps, très longtemps)

 


Pas la peine d'écrire une légende sur ce coup là, non?

Alors que j’atteins ce point de ma chronique, je commence à envisager la difficulté de parler de cet album. Il m’est impossible de parler des morceaux au titre par titre (même si je dois avouer un petit préféré qui est Rebellion (lies)), mais d’un autre côté, on ne peut pas parler d’album concept, pas d’unité réelle sinon la beauté et la légèreté des mélodies…

 

Ce n’est pas un album qui touche pour une certaine technicité ou des thèmes bien choisis… C’est un des rares albums qui en appelle directement au cœur. D’habitude, le rock et la pop ça vous remue les tripes, ça vous donne envie de bouger, et bien là ça touche au plus profond de l’âme… La moindre envolée de la voix, le plus court des arpèges de guitare, un petit coup de violon bien placé et ça y est, on a les poils tous raides sur les bras.(Et dans le dos, pour ceux qui sont concernés).

 

Finalement en quelques semaines, il m’a fait une sorte de « B.O. de l’existence » vu qu’il a bouclé dans mon iPod. Et il passe en toutes circonstances (dans le train, avant de dormir, dans les files d’attentes, chez Leclerc…). C’est certainement ça qui fait qu’on ne se lasse jamais de certains disques.

 

Maintenant il est l’heure que j’aille à la découverte de son successeur. Sur ce coup là, le second album je ne le redoute pas. Parce qu’au pire, j'ai pas encore fait le tour du premier.

Partager cet article

commentaires

alf 16/07/2007 17:37

merci pour le lien itou
a+

alf 08/07/2007 19:20

Hello  Guic'
oui une belle lumière d'automne! tu as dit je crois  l'essentiel : "une musique qui touche au coeur". comme la baronne, je préfère encore le second opus. Première visite sur ton blog. J'aime bien tes chroniques - je te mets en lien de par chez moi....  A bientôt !
 
alf

Chtif 02/04/2007 23:25

Ouf, tu as vu la lumière, Guic'.

Alex la Baronne 02/04/2007 22:41

J'avais autant adoré "Funeral" que toi, et pourtant, je lui préfère encore "Neon Bible"...