Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

2 novembre 2006 4 02 /11 /novembre /2006 18:44
Bon, le but avoué de ce blog, à la base, c'est d'en faire un truc, sinon culturel, qui parle de trucs qui y ressemblent...
C'est pourquoi c'est le moment de parler musique. Ca fait 45 ans que Rock & Folk essaye de construire la discothèque idéale... Moi ca fait 5 ans, donc elle sera moins pleine.

On va simplement essayer d'en rester à un album par groupe.

Radiohead - OK Computer - 1997


    
Alors on va faire simple: il y a plein de monde qui voit là dedans des allusions à H2G2 (là ok, elles sont grillées) ou à 1984... passons

Le truc est simple pourtant : Thom Yorke est un névrosé de première qui vient de connaitre le succes avec the Bends (et qui vient de s'offrir un ordinateur... un Mac pour etre précis.) Et la paranoia commence à lui dicter de la musique... En 74 minutes, il réussit à nous balancer à la gueule le malaise de cette fin de siècle (paye ton cliché, on dit ca pour chaque Goncourt).

Enfin bon, c'est simplement un album opprimant et déprimant, qui réussit à foutre mal à l'aise autant qu'il fait réver...


Allez, Tracklisting. Soyons Fous.

1.Airbag : Inspiré de la chanson "Last Night a DJ saved my life" de Patty Labelle, c'est finalement une des plus cool de l'album, avec une batterie vachement présente, la guitare qui claque le plus de l'album (hors soli evidement), et c'est pas désagréable...

2. Paranoid Android : Alors là, l'allusion à Marvin dans H2G2 est énorme, et ce morceau, c'est quelque chose.... C'est le "Good Vibrations" de Radiohead, son "Happiness is a warm gun".  C'est Trois morceaux dans le morceau, le Pétrole Hahn de l'album, c'est... démentiel. Et on commence à se sentir mal

3. Subterranean Homesick Alien : Cette fois ci c'est au Zim qu'on rend hommage, en lui piquant son blues. L'histoire d'un homme éveillé à la beauté du monde par une rencontre extraterrestre, qui a compris le but de la vie... et qui est considéré comme fou. Une bien triste époque pour les messies, que celle que l'on vit. Et encore une belle envolée lyrique du Thom...

4. Exit Music (For a Film) : L'affaire est dans le titre. C'était censé être le générique de fin du Roméo + Juliette de Baz Luhrmann. Petite ballade toute mignonne avec une voix "flouté" comme dans l'équivalent pour les oreilles de ce que le brouillard est pour les yeux...Sauf que dans cette version là les amants arrivent à s'enfuir tous les deux avant le drame... Ouais mais en fait non. Et on commence à être triste.

5. Let Down : A mon avis le plus émouvant... Quand la voix de Thom s'envole... décrivant le malaise (eh oui) et le désir de s'extirper de tout ca, tout lacher... Meme si ca doit tout nous couter... L'important c'est de le vouloir et d'essayer... un Icare nucléaire??

6. Karma Police : Tout le monde la connait. Elle est bien.

7. Fitter Happier : La voix, c'est celle du logiciel de dialogue de Macintosh . Des progrès à faire, pour sur. Mais cette voix robotique et dictatoriale... C'est Big Brother qui veut t'obliger à réussir ta vie, à être quelqu'un de bien... On se sent pas la force de l'envoyer paitre... On se sent opprimé.

8. Electioneering : Enfin un bon rock, qui bouge bien, on comprends pas forcément tout... mais ca fait du bien.

9. Climbing up the walls : Le seul morceau que Thom Yorke a voulu comme vraiment malsain et opprimant. C'est réussi, et nous aussi on voudrait s'evader... A défaut de la vie, au moins sortir de cet album !!! On commence à suffoquer

10. No surprises : Depuis qu'on a fait du "music box riff" un gimmick, pour les gens c'est "le morceau de l'auberge espagnole". Ca c'était la partie pour les gens qu'ont pas tout compris. Mais c'est surtout ce qui arrive quand on veut tout planifier dans sa vie et que tout part n'importe comment... On cherche une corde.

11. Lucky : Réflechissez à la probabilité que vous avez de survivre à un crash quand vous êtes dans un avion... La vie, c'est notre avion quotidien.... On sort plus de chez soi

12. The Tourist : une chanson écrite après avoir vu des parisiens, des vrais, qui traverse le Jardin du Luxembourg sans meme profiter de la vue, sinon de celle de leurs pieds... Le morceau explose et c'est fini.

Maintenant on se sent mal à l'aise, on a un gout bizarre dans la bouche... C'est notre vie qu'on voudrait recracher. Moi maintenant je l'écoute seulement par petits bouts, ou en faisant autre chose... Mais après, allez vous ballader, regardez autour de vous ce qui se passe... vous avez compris. C'etait une ode à la vie.


Partager cet article

commentaires