Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 19:02



Matthew,

 

Permets moi de t'appeler Matt, ne serais-ce que parce que je t'appelle ainsi par-devers moi depuis des années, et que quitte à insulter copieusement les gens comme je m'apprête à la faire, autant prendre un ton familier.

 

Donc.

 

Mon petit Matt, je viens d'écouter ton dernier-né (enfin, le dernier-né de ton groupe), et pour ne rien te cacher… C'est très mauvais tu sais. Très très mauvais. Je me permets de te le dire gentiment car, vois-tu, je suis un fan de la première heure, enfin, de la seconde, disons depuis Showbiz. Reste que je connais tous tes albums par cœur, ainsi que les faces B et même certaines démos trouvées de façon tout à fait malhonnête. Et c'est aussi pourquoi, même si depuis déjà deux albums je n'adhérais plus vraiment à tes délires mystico – SF, tu gardais à mes yeux un capital sympathie non négligeable. Peut-être étais-je naïf, mais pour moi, depuis deux albums, tu t'égarais.

 

Quand j'ai écouté le dernier, "The Resistance", je me suis bien marré. Et j'ai l'impression que c'est le cas pour beaucoup de monde. En ême temps, je m'étais déjà marré par avance en voyant la pochette de l'album, ce montage "Word/ Couleur de la police / autres couleurs" mélangé à un screenshot de "rencontres du troisième type". Mais bon, c'est toujours sympa de filer du boulot à des stagiaires, quand même.

 

Donc, comme je te le disais, je me suis bien marré en écoutant "The Resistance". C'était trop. Trop grandiloquent, trop cliché (tu as conscience que tes morceaux sont désormais prévisibles comme des épisodes de Dr. House?), trop tout. Et, bien évidement, trop mauvais. Même les plagiats éhontés disséminés le long de l'album m'arrachaient des sourires, même si, je dois l'avouer, j'ai passé la majorité de l'écoute les yeux "inorbités" (c'est l'inverse d'exorbité, si tu veux, en gros c'est quand t'as l'impression, sous le choc de l'affliction, que tes yeux rentrent à l'intérieur…)

 

Et puis, tous ces "plagiats" (je mets des guillemets, car je sais à quel point cette accusation est forte) ont commencé à avoir un goût amer. Celui de la bile, peut-être. Parce Que bon… On ne va pas tous les lister, le très bon article de PlanetGong le fait très bien, le gros problème pour moi, c'est les conséquences possibles de tout ça.

 

J'ai bien une hypothèse, mais je n'ose croire qu'elle soit valide. Peut-être qu'après l'affaire Coldplay – Satriani, qui a vu une majeure partie du grand public prendre parti pour Coldplay (ben, oui, c'est qui, ce "Satriani"? Encore un illustre inconnu qui cherche à se faire mousser en diffamant un groupe génial et plein de succès…), tu t'es dit qu'en multipliant les opportunités d'attaque, tu pourrais réaliser ainsi un plan com' dantesque pour pas un rond. Ben oui, maintenant que Muse est sur son propre label (Helium 3,  le secret de ta voix?), faut se charger de la promo un peu plus, non?

 

Tu ne dois pas me lire, pas plus que tu ne lis les blogs de mes petits camarades de jeu. Mais sache qu'en Janvier dernier, quand est sorti "Working on a dream", le dernier Springsteen, beaucoup ont été effarés par les ressemblances incroyables entre "Outlaw Pete" et un morceau de Kiss, "I was made for lovin' you". Et bizarrement, nulle part dans la presse officielle cette similarité n'est apparue, et même pire: dans chaque critique de l'album ce morceau là, tout particulièrement, était encensé.

Je crains malheureusement qu'il en soit de même pour "The Resistance" sur lequel, pourtant, il n'y a pas un seul morceau dessus qui ne pue pas le plagiat ou l'influence si mal digérée qu'elle est revomie directement sur disque. C'est d'ailleurs déjà bien parti quand on voit à quel point la presse anglaise se motive à aligner les étoiles.

 

Il est là, mon problème: même quand tu nous sortais des morceaux pourris, c'étaient TES morceaux pourris. Là on a l'impression que tu as sorti ta discothèque, fait ton marché de riffs, de phrases de piano, de rythmiques, mélangé le tout, recollé quelques morceaux pour atteindre le temps désiré pour un morceau, écrit des paroles à la va-vite (tu n'as certes jamais été un grand parolier, mais bon, là, tu me ferais réévaluer à la hausse Grand Corps Malade), et enregistré le truc, avec des ingés son si bons que finalement, c'est plus eux qu'on a envie de féliciter que toi (réussir à reproduire à ce point de similarité le son de guitare de Brian May, ça dépasse l'entendement).

 

Finalement, après "Supermassive Black Hole", Muse vient de sortir "Massive Music Quiz, le disque"... The Resistance n'est qu'un méga blind test qui va de Chopin à Blondie en passant par Robert Miles et Depeche Mode, sauf que pour DM on t'en voudra pas, "Map of the Problematique" était déjà un morceau d'eux en fait.

 

Maintenant, ce que je crains, c'est à quel point tu vas réussir à usurper cette position de "génie musical" que t'offre une grande part de ton public en pompant allègrement dans le répertoire des autres. Parce que bon: dans ton public, au complet, combien vont véritablement acheter le disque, et combien liront dans le livret autre chose que les paroles (car j'ose espérer que les morceaux de classique pompés directement, tu les a quand même cités – c'est bien le minimum) ? La majorité a du l'écouter via Deezer sur son iPhone et puis voilà…

 

Après un rapide tour du net, j'ai quand même vu à plusieurs reprises des gens saluer "l'originalité" de "Exogenesis"… j'ai failli faire un infarctus direct… Même moi, moi le mec qui y connaît rien au classique, au jazz, à tout ce qui n'est pas Rock, j'ai été foutu de reconnaître "Rhapsody in Blue".

 

Bon, j'avais dit que je ne ferais pas la liste, mais je l'ai quand même bien entamée… Mais bon. La critique évoquée ci-dessus présente un avis sur l'album en lui-même que je partage totalement.

 

Reste que, en ces temps où on nous tanne et où on s'apprête à nous couper l'Internet sous prétexte de droits d'auteur, je trouve cet album… à la fois du dernier mauvais goût et du plus grand humour. C'est pourquoi, Matthew, je te propose le deal suivant: tu peux continuer à faire ce que tu veux, mais ne viens pas pleurer si ton "œuvre" est trop téléchargée, car bon: au nom de quel droit d'auteur pourras-tu venir te plaindre?

 

Sinon, mes conseils, avant de te laisser, sont les mêmes que ceux prodigués la dernière fois: n'oublie pas que si les stupéfiants s'accordent parfois bien à la démarche artistique, il n'en est pas de mêmes de la démarche scientifique, donc s'il te plait, arrête de lire les bouquins de Stephen Hawking en fumant du crack, et entame une thérapie.

 

Bien cordialement,

 

Prends soin de toi,

 

Guic' the old.

 

 


 

Ps: Je disais "Stephen Hawking", mais peut-être préfères-tu les livres des frères Bogdanov… Ca expliquerait certaines choses.

Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans Blank Page for a Dead Letter
commenter cet article

commentaires

Christophe 10/10/2009 13:02


Et je serai puni comment si je renvois sur l'excellent
billet méga trollé ensuite de M. Éric ?

En tout cas, je dois reconnaître que j'ai réécouté plusieurs fois cet album avec un plaisir réel (si si, je ne déconne pas, j'adore écouter ça), tellement c'est grossier et mauvais (ah oui, j'ai
bien conscience que c'est ça que je recherche. C'est pas du Vic Chesnutt). C'est grave docteur ? 


Guic' the old 28/09/2009 20:30


Attends... que je devais faire, rien du tout!! J'avais envisagé de le faire, mais désolé, à la lecture de mon article, tu devines bien qu'il était pas possible de faire tenir mon point de vue dans
les 1500 caracteres max. imposés sur LOEP!!
Au moins, là, j'ai pu aller au bout de mon point de vue, et pas me retrouver frustré d'avoir sorti un billet incomplet...

sinonj, ça fera donc 80 €.

Ou tu peux expier en me faisant 4 "Owner of a lonely heart" et deux "I can't dance".



Christophe 28/09/2009 19:53


Surtout que c'est un lien vers un billet que tu aurais du écrire toi sur les oreilles en pointe


Guic ' the old 27/09/2009 21:43


Merci à tous (ca fait plaisir, en revenant de WE, de voir que ma diatribe de fan mécontent vous a plu!)
C'est vri que, définitivement, cet album m'afflige, vraiment... mais bizarrement, j'arrive pas à me dire "je vais l'écouter rien que pour me marrer" (ca j'y arrivais avec le 4 eme)... Je sais pas,
je me sens vraiment meurtri, trahi, je sais pas quoi... J'ai l'impression que ces toris cons là vbiennent en fait de fouler aux pieds ma jeunesse ;-)

Autant les groupes que j'aimais, malgré leurs errements, je gardais de la tendersse à leur égard... c'est là le premier groupe avec lequel je me sens obligé de "rompre". bizarre.

PS: Christophe, le troisieme lien vers ton article sera payant. Sinon j'te balance au BVP :-)


Sol 27/09/2009 21:29


Bon la tentation de regarder ce lien était trop forte, donc j'ai regardé et... je pense que ce que j'aime le plus c'est le " victoooooooooooooooooooooriouuuuusssss" dans le refrain! (enfin je crois
que c'est le refrain!)
Haha vraiment énorme!