Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 21:37

Led Zep, donc. Le meilleur et pire groupe jamais créé, et, pour tout dire, le seul et unique groupe dont je reconnais l'importance, que, de plus, j'apprécie, et que , pourtant… je n'écoute jamais. Véritablement. Pour faire cette sélection, je me suis retyrouvé à écouter leur disco pour la première fois depuis… au moins deux ans. Oh, certes, j'ai écouté Stairway to heaven, isolé, il y a peut-être un an … Mais c'est tout.

 

Parce que Led Zep est un groupe distant, ou du moins trop éloigné. Leur best of a beau avoir longuement bouclé dans ma chambre alors que j'avais 17 ans, je n'ai jamais réussi à m'approprier leur œuvre comme j'ai pu le faire avec, au hasard, les Pumpkins, les Smiths, Radiohead… tous mes groupes préférés quoi.

 

Car Led Zep est comme une fille trop belle pour moi: je l'admire, mais jamais elle ne me parle. Sans compter sur le fait que… tout le monde aime Led Zep. D'ailleurs, tout le monde dit Led Zep. Pas Zeppelin entier (sauf dans That 70's Show en fait).

 

J'avais eu une super bonne idée, jusqu'à ce que je réalise qu'en fait elle n'était pas de moi mais que je l'avais lue dans ce livre, mais il n'empêche qu'elle est vraie: tout ado de sexe masculin a été fan  de Led Zep. Ca peut avoir duré une minute, un jour, un an, une vie, mais c'est le lot de chacun. C'est immuable, c'est comme ça.

Mes potes ont été fans de Led Zep, mes collègues de boulot sont fans de Led Zep, mon beauf a été fan de Led Zep, seul mon père semble être une exception à cette règle, mais ça doit juste être parce qu'il ne sait pas qui est Led Zep en fait.

J'ai même eu un voisin (et accessoirement ami) dont je savais qu'il avait rompu avec sa copine (ce qui arrivait avec une régularité métronomique) quand "Since I've been lovin' you" résonnait au travers de sa porte. C'est dire.

 

Enfin bref. Pourquoi Led Zep? Parce que c'est symboliquement le premier groupe que j'ai admiré et respecté sans pouvoir l'aimer (Et donc celui que je considère comme le premier groupe de Rockstars, plutôt que de rockers en fait (mais c'est surement faux)). De toutes façons, bien assez de personnes s'en chargent à ma place. N'empêche, je me poserai toujours cette question à leur sujet: "Comment considérer un groupe qui regroupe 75% des clichés associés au Hard Rock… quand c'est lui qui les a créés?".

 

 Et donc, la sélection "Led Zep" est composée de....

 

        Dazed and confused

 

Quand on aime pas Pink Floyd, le trip hop, et toute musique trop calme, c'est assez difficile de trouver des titres "hypnotiques" qui vous plaisent.  Ces montées, descentes, accélérations, décellérations sont autant d'étapes d'un voyage qui ne dure, certes, que 6 minutes, mais qui est quand même susceptible de vous embarquer assez loin.

 

        Heartbreaker

 

Ca c'est une face du rock assez fascinante. Du rock bourrin, qui se la pète completement, et pourtant, on a pas de sensation de rejet, on adhère, on admire. On envie. Chez Led Zep, le rock n' roll rejoint très (trop?) souvent le sexe et toute une imagerie quand même pas mal misogyne qui pourtant (malgré toute la bonne éducation qu'on a pu recevoir) fascine. Et c'est pas parce que ça flatte nos bas instincts: c'est juste que Plant draguant avec une délicatesse de routier, c'est tout ce qu'on osera jamais faire. Mais lui il peut: il est rockstar.


        Since I've been loving you

 

Fais toi larguer. Prends une bière. Allume une clope. Convoque des potes. Mets ce morceau. Ca c'est la vraie vie. Et de toutes façons c'était qu'une connasse.

C'est juste trop con que le choix de ce morceau prouve que tu t'en fous pas tant que ça en fait.

 

        Stairway to heaven

 

Attendez. Me dites pas que vous avez cru un seul instant que j'allais peut – être ne pas la mettre! (Ma volonté de me faire remarquer a des limites) Il n'y a qu'une chose a dire: cette chanson est un mythe. C'est une ballade qui va crescendo durant 8 minutes, s'offrant sur la fin le luxe d'un emballement total du groupe. Les paroles sont mystérieuses, fascinantes, ont une touche mystique, et sont facilement mémorisables. Des gens ont entendu des déclarations sataniques en passant ce disque à l'envers. Une des personnes jouant dessus est morte étouffée dans son vomi.

 

Il vous faut quoi de plus que ça, pour créer un mythe Rock n' Roll?


 

        In my time of Dying

 

Ca c'est ma petite perle perso, découverte au fil d'un exemplaire de Physical Graffiti prété par un pote., il y a longtemps. Long morceau (10 minutes!) au riff imparable, idéal pour s'allonger et rêvasser après une longue journée. En répétant, évidement, que « Ce boulot me tue ».

 

Allez, finissons par le player.

 


Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans Top à ...
commenter cet article

commentaires

Neonboys 13/05/2010 15:21



Il y en a... Pour ma part je préfère largement Led Zep à un groupe tel que au hasard Oasis (oui je sais elle est facile). Mais suis-je une fille normale ? La question reste ouverte...



Nine 64 06/03/2010 03:10


Belle description des morceaux d'un groupe fabuleux...dont je ne me lasse pas, des années après les avoir découvert. Je les (re)découvre et je les apprécie aujourd'hui différemment : C'est
tellement complexe qu'on peut encore découvrir de nouvelles choses - si on n'en a pas abusé.

Sinon, mon classement (sans ordre):
- When the leveee breaks
- Going to California
- Stairway to heaven
- the Battle of Evermore
- Bron-yr-aur
Il y en aurait plein d'autres : Tangerine, Down by the seaside, Ramble On...

Tu dis que la musique de Led Zep a des tendances misogyne dans certains morceaux : OK et sinon, il y a-t-il beaucoup de filles fan de led zep, à se repasser en boucle certaines chansons, en
rêvassant ? La question reste ouverte...





Guic' the old 26/08/2009 12:38

Merde, mxmm, t'es vivant en fait???Putain ça fait plaisir de te voir!Ska: ne relmues pas le couteau dans la plaie s'il te plait....Et concernant when the levee breaks, à signaler un sample sur le premier Beastie Boys, aussi ;-)

Ska 26/08/2009 12:32

Difficile de choisir cinq morceaux seulement de l'un de mes groupes préférés, mais bon...- Good Times Bad Times (ce groove, cette basse !)- No Quarter (les versions récentes de ce morceau par Plant avec The Strange Sensation sont aussi remarquables)- Bring it on Home (pour l'envolée électrique après l'intro blues classique de chez classique)- When the Levee Breaks (à signaler une fort belle reprise par Jeff Buckley)- The Rover (une des plus simples et limpides en apparence - qui a dit pop ? - mais quel riff, quelle efficacité !)Pour ma part, Led Zep m'accompagne depuis 20 ans et je n'ai jamais connu l'overdose... Et dire que dimanche, à Rock en Seine, je vais enfin voir les doigts de John Paul Jones courir pour de vrai sur sa basse... :-)

mxmm 26/08/2009 10:14

- Immigrant song (pas beaucoup citée celle-ci, pourtant...)- Black dog- Gallow's pole- When the levee breaks- tout le II du début à la fin !!!!!!!!! (gros cul toi-même :o)))) )