Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 12:00

Ou Les Dix Commandements de la Rockstar ramenés à 7 par flemme et manque d'inspiration.


Mon cher ami jeune ça fait maintenant un petit temps que je t'ai laissé en plan, j'espère que tu m'excuseras. Je t'ai promis de t'aider à trouver un batteur, enfin à en choisir un mais je dois être honnête avec toi... j'ai du mal à les séparer en catégories distinctes. Parce que, bon, franchement, passé la longueur des cheveux et le diamètre des bras, rien ne ressemble plus à un mec qui tape qu'un autre mec qui tape. Sauf peut-être  le boss de la section des Hell's angels de ton département. (En tapant ces mots j'imagine déjà un gros barbu avec un cuir, un aigle sur le dos portant l'inscription Hell's Angels - Nevers... j'adore)


Mais bon, mon ami, mon frère... Est-ce que tu sais au moins dans quoi tu t'embarques quand même ? Tout ce que tu devras subir avant d'être enfin une Rock star, sinon LA Rock star ? Non, c'est pas pour te dégouter, mais je me dis qu'il est de mon ressort, et même de mon devoir de t'expliquer ce qui t'attends. La vraie face de la vie de Rock star. Alors autant te le dire, je ne vais pas mentir. On va y aller franc du collier.


  1. Tu dois te droguer.


Alors là, tu vas me dire que c'est bon c'est déjà fait. Mais non. OK, tu as seize ans et tu as déjà pris une cuite à la bière (peut - être même as-tu vomi ce soir là !!) mais c'est pas pour ça que tu es le nouveau Lemmy. Tout au plus tu es peut être le nouveau « ton papa ». Et les pet' sur lesquels tu as tiré trois lattes chez tes potes partis en Week end culturel à la découverte d'Amsterdam, vas-tu me répondre ? Mais rien du tout ! Tu veux être une rock star gamin, ou ?? Tu veux pas faire du reggae, ni du trip - hop, non ? Alors autant être clair : la rock star se pique. C'est tout. A la rigueur elle gobe du LSD et encore... le résultat c'est tout au plus de la pop planante, jamais du Rock.



Ton modèle à toi, qui veut faire du Rock (majuscule incorporée) c'est Iggy Pop, Keith Richards, que sais-je encore... Regarde leurs bras. Demande-toi comment ils font pour tenir encore comme ça à 60 berges. Quoi ? La cocaïne ? Oui, OK, c'est vrai, mais la cocaïne seule... ça reste un truc de technoïdes... La coke, c'est plus David Guetta que David Bowie. (oui, c'est les deux, mais bon tu commences à faire chier là !). Bon regarde leurs bras que j'te dis !!! Bon ben faut assumer, aussi. Bref : si tu fais tout ton possible pour éviter prises de sang et vaccins que ta maman veut à tout prix que tu fasses... Laisse tomber. Deviens Rock - Critic. Tu fréquenteras le milieu du rock sans forcément tous ses dangers. Ou dealer, alors.


  1. Tu dois enchainer les filles


(Pas au sens propre, ni au radiateur.) Devenir une Rock-star, c'est d'ores et déjà renoncer à passer ta vie avec ta copine actuelle. Pourquoi ? Parce que si tu regardes bien, même les « gentils rockers », au final, sont obligés de laisser tomber leurs femmes. Les tournées à répétition, les sautes d'humeur, le côté... « Esprit torturé » de l'artiste, du créateur...A un moment elle va craquer et se barrer. Parce que tu ne seras pas là, et que quand tu seras là, eh bien, soit tu seras chiant, soit tu ne seras pas là quand même à cause du point n°1. Soit trois raisons pour que ca finisse. D'aucuns ont essayé de lutter contre cette logique implacable, et... McCartney a décidé de faire jouer sa femme dans son groupe, et même de l'y faire chanter. Je n'ai pas a en dire plus pour que tu comprennes que c'est pas une bonne idée. Cobain a épousé Courtney Love. Une collègue, qui aurait du comprendre son mal-être. Mais bon, aussi, c'était Cobain, quoi. Lennon a divorcé pour, se recaser... avec le succès qu'on connaît. Bon, OK, de temps en temps on a droit à une histoire glamour, entre Jagger et Faithful, entre Johnny et Sylvie, mais souvent ça finit par une tentative de suicide quand même. Le bilan est donc simple : tu es comme une pierre qui roule, un cow-boy solitaire, un Don Juan de la route. Tu dois abandonner tout espoir de correspondre au rêve de tes parents, leurs petits enfants seront illégitimes, conçus à l'arrière du van de tournée, ou ne seront pas !! Et en plus, quand tu seras devenu has - been (si, si, ça arrivera, c'est ça ou la Mort, en gros) tu pourras revendre la cassette de la conception aux tabloïds.



  1. Tu dois faire la une des tabloïds


Alors ça... Si tu respectes bien les points 1 et 2, tu devrais pas avoir à te fouler. Et si jamais c'est trop dur, démerde-toi pour qu'une de tes régulières fasse (ou ait fait) la célèbre troisième de couverture du Sun ou le mois d'Aout du Calendrier Playboy... Ca devrait passer tout seul.


  1. Tu dois décevoir tes fans de la seconde heure.


Et ce pour une raison très simple. Tu te rappelles ce petit concert presque intime, avec pas plus de 50 personnes à la MJC de Pagny-sur-Moselle ?



Eh bien apprends que dès la seconde année de succès, cette salle aura bizarrement contenu près de 1500 personnes. Au bas mot. Tout le monde a été fan de Nirvana avant la mort de Cobain, c'est bien connu.

Alors tu te dois de faire le tri. Par respect pour tes fans. Les vrais. Ceux qui te suivront partout. Tu dois sortir ton suicide commercial. Un disque déroutant, qui perd tout le monde, auquel on ne s'attend pas. Adore, Young Americans, In Utero, Kid A, les exemples ne manquent pas.

Ne t'en fais pas, ca fera surement mal dans l'instant. Certains des membres de ton groupe se tireront peut être, dégoutés de ne plus connaître le succès... Mais ce disque, oui, celui - ci, celui de ton échec, sera très vite le préféré des snobs, des esthètes, des rock-critics, de tes fans, des ostréiculteurs et des épileptiques.


  1. Tu dois avoir des emmerdes avec la police



La raison n'est pas importante : tu peux te faire choper avec de la drogue sur toi (point 1), tu faire arrêter pour exhibition (point 2), ou simplement avoir collé une droite à un fan (points 3 et 4), l'important est que toi aussi tu aies droit à une splendide photo avec numéro de matricule, pour donner du matériel aux tabloïds (point 3) et créer un nouvel objet de culte fanatique démesuré (point 4). Tu vois : tout se tient (point 5). Parce que, admets le, même les plus grands, dès l'instant ou il ne se montrent pas un tant soit peu sulfureux, personne n'ira les qualifier d'éminement Rock n' Roll... Thom Yorke est un génie, mais il est bien gentil... Si tu n'as jamais d'emmerde avec qui que ce soit... Tu resteras un artiste, mais jamais, jamais tu ne seras une Rock Star.



  1. Tu dois épouser une chieuse.


Oui, OK, je t'ai dit il y a quatre points de ne pas te fixer. Mais ca ne t'empèche pas de te marier. En l'occurrence avec la pire des personnes. Un jalouse déraisonnable qui va te pourrir la vie, te piquer la moitié de ta fortune au moment du divorce... Et de prférence déjà connue avant de t'épouser. Il serait trop facile de citer Yoko Ono, la pauvre, elle en prend déjà assez dans la gueule comme ça.... Non : une Jeri Hall, une Courtney Love, une la-femme-de-McCartney, celle-qui-a-une-jambe-de-bois-tu-sais, une Pamela Anderson. Il faut que ton histoire, déjà assez agitée au départ (épouse la au bout de trois jours !), atteigne son apothéose dans le divorce : Tu dois t'en prendre plein la gueule c'est là que tes fans te défendront alors qu'on t'accusera d'être un père irresponsable, camé jusqu'à la moelle, dangereux pour lui et pour les autres... C'est chiant, OK, ruineux lors de la conquète ET du divorce, mais bon, c'est un passage obligé.


  1. Tu dois mourir.


Oui, bon, on doit tous mourir un jour ou l'autre, mais toi, c'est pas pareil. Tu es une Rock star. Tu as vécu dans l'excès, tu dois donc mourir dans l'excès, ou, à défaut, à cause de tes excès. Imagine la honte, si jamais tu mourais d'une crise cardiaque en faisant ton jogging du dimanche matin, ou si tu mourrais -horreur- « de ta bonne mort » comme on dit par chez moi... Tous ces fans éplorés qui en plus ce diraient... Mais c'est con de mourir comme ça, c'est..... Ridicule, comment a-t-il pu nous faire ça ? Alors tu as le choix. Bien entendu, le suicide parait une option logique, tranquille... Mais bon, derrière tes fans vont chercher un appel à l'aide dans tes disques (oui, je te l'ai pas dit, mais pour être une rock star, oui, il faut faire des disques. Des concerts aussi, c'est un plus, mais c'est pas obligé.), OK, ca boostera les ventes, mais bon, ils ne feront que les comprendre de travers... Tu peux overdoser (cf. point 1.), tu as le droit. Tu peux (bonus) faire une overdose marrante. Tu peux mourir d'une longue et douloureuse maladie (considère l'overdose comme une « courte maladie rigolote »), due, bien évidement, à tes excès. En ce sens, un bon cancer, est, soit, du cerveau, soit du foie, soit des poumons. Une rock star digne de ce nom ne peut pas mourir d'un banal cancer de la prostate, vu que tout le monde en aura un un jour. (Idem : si tu es une rock star femelle, évite le cancer du sein ! Imagine - t -on Blondie sur des affiches encourageant à la mammographie annuelle ? Non, évidement non.)


Après "Pirates des Caraibes 3", Keith Richards devrait faire une apparition dans le prochain George A. Romero.


L'inconvénient dans ce cas, reste la non-surprise. L'anticipation qu'on peut faire de la mort d'un malade.

Alors il te reste l'accident. D'avion, de voiture, de plongée, de Jet-ski, de scooter, de guitare, vasculaire, de piscine, de Mississipi... le choix est vaste. L'accident bête quoi. Mais tellement classe. (Par contre un conseil essaye de te rnseigner pour bien choisir ta date afin d'avoir une couverture maximale aux infos... Si l'on prend l'exemple de Bob Marley, mort le 11 Mai 1981, il a fallu attendre 3 jours pour que sa mort soit évoquée aux infos télé françaises !! - véridique.)

Remarque : la jurisprudence Keith Richards n'est pas une jurisprudence-juste une exception qui confirme la règle.


Bon, cher ami jeune, si à la lumière de tout ça, ça te branche toujours de devenir Rock star... On se retrouve dès que je suis inspiré, et on parle fracassage de futs !!

Partager cet article

commentaires

G.T. 21/10/2008 22:29

Oui, rendons à César ce qui esr à César, la "courte maladie rigolote", c'est Desproges...Sinon... excellent texte, c'est tellement vrai... et ça confirme bien que Jim Morrison est la rock-star ultime, il a - généralement de manière plus fracassante que n'importe quel autre rockeur - enchaîné ces 7 commandements, une sorte de mètre-étalon en la matière...Bon, il y a juste le fait que Pamela Courson n'était pas tant une chieuse que ça... de toute façon, barré comme il l'était, il était encore plus invivable que la pire chieuse...

Ska 17/10/2008 12:35

Ah oui, tiens, complètement d'accord avec Xavier sur le dernier Mercury Rev...Sinon, texte très drôle... La dernière partie, si noire, notamment... :-)

Xavier 16/10/2008 17:45

"Tu dois sortir ton suicide commercial. Un disque déroutant, qui perd tout le monde, auquel on ne s'attend pas. Adore, Young Americans, In Utero, Kid A, les exemples ne manquent pas."A ce propos, je signale au passage le récent suicide de ce genre du groupe Mercury Rev (le deuxième de leur carrière, d'ailleurs...)

Guic' the old 15/10/2008 19:39

Eh mais euh... d'un coup je me sens tout con. Parce que bon, la "courte maladie rigolote", c'est pas une invention de moi, hein... On doit juste pas avoir les memes références!!!Concernant la bio de Robert Plant... le fait est que je me suis jamais penché dessus parce que bon... Led Zep et moi... c'est pas non plus le grand amour!Zaph --> Non, tu t'es inscrit pour toute la série de cours, tu finis ton année ;-)

Thom 15/10/2008 18:49

La courte maladie rigolote m'a fait éclater de rire.Et ça :

Tu dois enchainer les filles


(Pas au sens propre, ni au radiateur.)Va falloir que je te prête ma biographie de Robert Plant ;-)