Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 21:00

Interessons - nous ici aux albums qui m'auront accompagné dans l'année, avec ici en gros lle premier semestre. Je n'ai pas forcément les dates de sortie précises en tête, donc ne m'en voulez pas. De toutes façons, cette remarque reste valable plus pour la deuxième partie, je sans même pas pourquoi je l'écris ici...



Franz Ferdinand – Tonight Franz Ferdinand

 

http://media.paperblog.fr/i/150/1503465/franz-ferdinand-tonight-franz-ferdinand-2009-L-1.jpeg

J'en avais parlé à l'époque, et, si je n'écoute plus cet album aussi souvent que j'étais susceptible de l'écouter en Janvier dernier, mon avis n'a pas vraiment changé à son sujet. Cet album a été la vraie bonne surprise du début d'année, un album qui, pour un album de Franz Ferdinand, se montre franchement abouti, au point, comme je le disais à l'époque, d'être une sorte d'album pas concept avec un concept. Quelques ajouts électro, suffisamment pour paraître original sans pour autant dénaturer le côté purement binaire de la musique de FF et... et puis merde, cet album est tout simplement foutu de me faire danser, et ça, c'est déjà énorme.

 

 


 

Jarvis Cocker – Further Complications

 

http://www.secteur7.net/site/wp-content/uploads/2009/08/jarvis-cocker-further-complications-300x300.jpg

C'est bizarre... J'adore sans mesure aucune les deux albums britpop de Pulp (Different Class et His n' Hers), mais pas le Pulp d'avant, ni celui d'après. Et le premier album solo de Cocker, mis à part « Cunts are still running the world » (peut – être son meilleur titre), c'était pas ça... La raison? Malgré des paroles géniales, des rythmes trop lents, bref des morceaux pop, ok, mais pas assez entrainants pour le gars convaincu via « Common People » que je suis resté. Et là, un album de rock, étonnamment dur de la part du dandy pop des 90's, la faute à la production de Steve Albini, surement, mais en tout cas de morceaux très lourds, et pourtant entrainants comme on en attendant de l'auteur de Disco 2000. Et à côté de cela, des ballades, douces mais pas chiantes, dans lesquelles l'accent de prof d'anglais de Jarvis est si limpides que les paroles se dévoilent d'elles – mêmes, et ça, moi, perso, j'aime.

 

 

 

 


Les Wampas – Les Wampas sont la preuve que Dieu existe


 

Mon album préféré des Wampas, c'était, et en fait ça rhttp://www.spirit-of-rock.com/les%20goupes/L/Les%20Wampas/Les%20Wampas%20Sont%20la%20Preuve%20Que%20Dieu%20Existe/Les%20Wampas%20Sont%20la%20Preuve%20Que%20Dieu%20Existe.jpgeste, Chicoutimi. Celui de tous les hymnes (Oï, For the Rock, Jalabert, etc...). Et ce dernier album est le seul à l'heure actuelle à même de receler du même potentiel hymnique: Elle est où ma loge?, Les Wampas sont la preuve que Dieu existe, bref, tout ce qui fait la formule Wampas: des mélodies simples des paroles à peu près aussi drôles que fondamentalement cons (c'est pour ça qu'on les aime)... Alors autant reprendre en coeur U.N.I.V.E.R.S.A.L. Et oublier cinq minutes la recherche à tout prix d'une musique fine ou intelligente ou de bon goùt, et juste apprécier une bonnne fois pour toutes un disque dont la grande qualité est le fun. Et on en a bien besoin.

 

 


 

Rivers Cuomo – Alone II

 

http://www.waxx-music.com/photos/editorial/chroniques/web/Rivers-Cuomo-House-recordin.jpgLa grosse déprime de l'année, quand même, non? A la fin de l'année sortait le dernier Weezer... décevant, selon la majorité des avis, décevant mais avec quelques morceaux à sauver, eh, oh, quand même, selon quelques autres. Ce second, c'est le mien, mais je rajouterai quand même super déprimant, vu l'opus solo enregistré en live in the garage dont le nerd binoclard préféré des amateurs de pop-rock nous avait gratifiés en début d'année... Symboliquement,, 2009, c'est un peu comme les années 2000 en résumé pour Cuomo et Weezer... Au début, on avait notre nerd binoclard loser et dépressif mais bourré de talent pour écrire des titres qui remuaient les tripes d'entre autres le nerd binoclard loser et déprimé que j'ai été et resterai toujours un peu, et en fin 2009 il est marié, apaisé, a découvert les joies de la méditation et sort des titres auxquels on a beaucoup plus de mal a croire. Raison supplémentaire de chérir cet album, parce qu'on va quand même pas souhaiter qu'il arrive malheur au petit Rivers.




 

Viol – Love Boat

 

On va pas en reparler, et surtout je ne serais pas capable de faire une critique ni objective, ni très avisée de cet album, mais il est important pour moi qui suis surement le plus « mainstream » de http://2.bp.blogspot.com/_Uxg-z1DnraA/Sj0rG7wPxnI/AAAAAAAABB4/Qs5F93qnF7A/s200/LoveBoat.jpgce côté de la blogosphère, de rappeler que cet album se place parmi mes préférés de l'année passée, que c'est (répétons nous), un petit bijou, que pour un album autoproduit, les arrangements sont tout à la fois très bien trouvés et très bien gérés (quand on voit le nombre de mecs signés qui, quand ils mettent des violons ou de l'orgue juste histoire d'en mettre, sans savoir ni qu'en faire ni trouver un mec foutu d'en jouer correctement, on hallucine de se dire que VIOL se démerde par lui-même)... Bref, je ne saurais tarir d'éloges (quoique le seul fait que j'aime cet album alors que je ne suis pas plus folk que cela devrait suffire), mais je vais me limiter à ça: c'est l'album idéal pour se réveiller avec une énorme gueule de bois, quand le soleil filtre déjà à travers les volets.

 

(La Suite Demain...)

Partager cet article

commentaires

Thom 05/01/2010 21:12


D'accord avec Ska.

Pour moi aussi This Is Hardcore est le sommet de Pulp (et de Cocker, d'ailleurs). Un album que j'ai redécouvert quelques années après à sa sortie (j'avais pas trop aimé à l'époque) et que je
vénère... à tel point que si je continuais les MDAMERQAM au-delà de 100, il serait à coup sûr dedans !

Sinon je dis ça comme ça, mais le CDG final, c'est demain ;-)


Ska 05/01/2010 16:16


bon, ok, c'est fait... :-)


Guic' the old 05/01/2010 14:20


Ska: Allez, fait un effort... T'en fais pas, moi non plus j'ai pas trouvé l'année très bonne... (Avec le recul, je dirais que pour moi, dans
cette décennie, les meilleurs albums sont sortis en 2002, et l'année la plus prolifique fut 2007...)

Vaness: Non je fais pas péter le lien. Rassure toi, il ferait pas rever quoiqu'il arrivE.

Arbobo: Franchement, pour moi, Jarvis est hors hype, hors modes. C'est pour ça qu'il est si réjouissant. Et absent du (des?) classement(s) des blogueurs, justement. Mais j'attends aussi le
Classement du Golb final: il s'y est bien maintenu toute l'année, pas de raison qu'il sorte maintenant.


arbobo 05/01/2010 11:57


je reste très surpris que le jarvis cocker soit aussi absent des palmarès en totu genre, à l'exception des 2 notres,
comme quoi la hype, elle te trouve, puis elle te quitte


Vaness 05/01/2010 11:37


Putain mais fais péter le lien !!!!!!!! J't'ai dit qu'en 2010 j'voulais rêver !!