Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Here, There And Everywhere

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 19:48

Arrêtons les conneries : un mois de pause c’est bien suffisant.

 

http://music-4ever.ifrance.com/Photos/Oasis.jpgOasis, ou l'un des rares groupes que je connaissais déjà avant même de m'intéresser vraiment à la musique. Le clip de Don't look back in anger,  les mélodies faciles à retenir, plein de choses qui ont fait que dès que j'ai commencer à apprécier le rock, et avant même de commencer à me passionner pour celui-ci (période très restreinte dans ma vie, 6 mois tout au plus en fait, mais charnière), Oasis faisait dès le début partie de ces groupes que je savais que je me devais de découvrir.

 

Et si le groupe est aujourd'hui moqué et conspué avec une aise à la limite de l'impudeur voire de la vulgarité. Pourtant, pour déjà pas mal de gens de ma génération (et surement pour encore plus de la génération de tout juste avant – soit celle de ma frangine), , Oasis c'est surement le plus extraordinaire groupe de passeurs qui ai jamais existé. Leur plus grande qualité fut d'être "un groupe de notre génération" qui jouait la musique de quelques générations avant. On est très con quand on est jeune, parce qu'on aime ce qui est jeune. La musique des parents, c'est… la musique des parents. A 10 ans, les Beatles, on refuse d'y toucher, parce que c'est la musique des parents. Et les Beatles ne sont qu'un exemple parmi d'autres, la liste serait longue.

 

On oublie trop souvent de laisser un pourboire au portier, alors que sans lui on se prendrait la vitre dans la gueule. Ceci est le mien pour (feu) Oasis.

 

Sélection.

 

Live Forever

 

C'est absurde. Je sais qu'une anecdote se cache derrière cette chanson, et la découverte que j'en ai faite. Je sais qu'au départ, sur Definitely Maybe, "Supersonic" me plaisait beaucoup plus. Et qu'un jour, quelqu'un a attiré mon attention sur celle-ci plus particulièrement. Reste que ce titre, fascinamment joyeux par rapport à ce que j'avais l'habitude d'écouter à l'époque… Et encore aujourd'hui, quand tout va bien, ou même quand une seule chose se passe bien au milieu d'un marasme quotidien, c'est avec plaisir que j'entonne ce "Live Forever"… Accessoirement le morceau que je joue automatiquement les rares fois où je me motive à empoigner ma guitare.

 

Champagne Supernova

 

Dire que c'est juste maintenant que je me rappelle qu'un des disques les plus importants de mes jeunes années, en fait, je vous en ai jamais parlé: Réservoir Rock 3, compilation empruntée à la médiathèque, dont j'ai découvert, après recherche sur le Net qu'en fait le tracklisting est franchement pas dégueu. Avant recherche, je me rappelais deux titres présents dessus: Aeroplane par les Red Hot, et Champagne Supernova. Mes titres préférés de cette compilation copiés en vrac sur une cassette, j'étais à l'époque parti en Irlande. C'est là que me renvoie chaque écoute de ce morceau. Son roulement de vagues me renvoie sur les bords de l'Atlantique, longeant les côtes du Connemara au fond d'un bus de tourisme, jeune, au calme, découvrant le plaisir de l'isolement que peut procurer la musique, et sa capacité à entrer en adéquation avec ce que je fais, ce que je vis… Au final, aucun morceau ne pourra sûrement détrôner ce titre d'Oasis, cette apogée de leur carrière, dans mon petit cœur de post-ado nostalgique.

 

I Hope, I think, I know


Je ne le nierai pas: j'aime bien "Be here now". Parce que c'est le premier album d'Oasis que j'ai écouté, pour des raisons de disponibilités à la médiathèque. C'est aussi par conséquent le premier album "pas des Pumpkins" que j'ai appris à apprécier en tant qu'album. Reste au final un sentiment que finalement, l'album qui fut celui du désaveu de la part de tous fut celui de la reconnaissance par mes soins. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est bon, non, il est même parfois très chiant. Mais bon… Il garde quelques pépites, dont ce morceau-ci.

 

Fuckin' in the bushes

 

Effet cinéma. Au début, je n'aimais pas ce morceau (je commençais plage 2). Pas plus que je n'aimais vraiment cet album (que je n'aime d'ailleurs toujours pas plus que ça.), lui préférant son pendant live sorti peu après (parce qu'il y a moins de morceaux de "Standing on the shoulders of Giants" (ce titre…) que sur l'album lui – même –logique, oui).

Jusqu'au jour où j'ai vu "Snatch" de Guy Richie. Très bon film, d'une part, mais surtout, une scène fascinante au son d'Oasis, de l'intrumental d'Oasis – qu'on – croirait – pas – que – c'est – eux.

Maintenant, chaque fois que je l'entends (car je l'entends plus souvent que je ne l'écoute, je dois l'avouer), me voilà retransporté dans ce combat,  ainsi que dans quelques vieux souvenirs (eu égard à des films monté par des potes sur ce morceau. Des fans de Snatch, vu que le "Golden Brown" des Stranglers a eu la même utilisation)

 

The Shock of lightning

 

La dernière étincelle avant que l'ampoule ne grille son filament. Le dernier single flamboyant d'Oasis. Et bien sur la question… S'ils étaient restés ensemble, quelle direction auraient-ils pris… Pour l'instant la question reste la même: droit dans le mur sur la route de Saint Cloud… Et mine de rien ça me fait chier. Pourtant j'aurais pas cru.

 

Allez, playlist!

 


Partager cet article

Published by Guic ' the old - dans Top à ...
commenter cet article

commentaires

Jul 13/05/2010 18:16



C'est marrant, le premier disque que j'ai écouté d'Oasis était aussi "Be here now" et j'en garde un bon souvenir. Et Don't believe the truth aussi ... Par contre Dig out your soul je n'ai
absolument pas accroché (je crois bien que je suis la seule). C'est peut-être un groupe pour ados en attendant qu'ils comprennent que la musique des parents c'est d'abord de la musique, mais il
faut bien se former d'une façon ou d'une autre non ? Perso c'est un des rares groupes que j'écoute toujours aujourd'hui ...


Allez c'est parti, dans le désordre :


Lord don't slow me down


The importance of beoing idle


Stand by me


Gas panic


Supersonic


Slide away


Wonderwall


Acquiesce


... J'en oublie.


 


ps : rien à voir, mais je te conseille d'écouter les Belges de Black Box revelation si ce n'est pas déjà fait. C'est juste renversant.



Guic' the old 12/05/2010 12:34



En effet (non je déconne, c'est juste que ma connexion à la maison déconne qui fait que je t'ai pas répondu...). Je veux dire, la provoc sur Oasis c'est simplement trop facile, et
vraiment petit bras (je ne dis pas ça pour toi spécialement, mais dans l'absolu, entendons nous bien.) Ce groupe a toujours tendu le bâton pour se faire battre, c'est vrai, finissant par
s'autocondamner à être jugés sur leurs déclarations tapageuses plus que sur leur musique (que tout le monde a délaissé aux alentours des années 2000, au moment même où ils devenaient le meilleur
des groupes foutus de faire "simplement" du rock, ce qui a toujours été leur grand talent.)... et ce par des gens qui veulent juger sur la musique et pas sur ce qu'il y a autour.


Le "cas Oasis" est le truc dans lequel j'ai toujours vu la plus grande hypocrisie en fait... Sinon, oui, "Wonderwall" est un putain de tube... Mais en même temps, sur Morning Glory, y a
que ca, des putains de tubes, en fait...


 



Xavier 12/05/2010 11:43



bon, si tu ne réponds pas à ma provoc à 2 balles, c'est que tu es blasé des critiques sur Oasis!


honnetement, je fais un blocage depuis leur succès, blocage que je sais ridicule mais je n'y peux rien, je suis allergique. Quant à Wonderwall, j'ai beau lutter, je ne peux que reconnaitre que
c'est un excellent tube...



Xavier 11/05/2010 15:18



Cat Power est quand meme la championne de la reprise qui tue, entre Satisfaction et Batysphere... (enfin, était, cf Jukebox :( )


Sinon, le fait que le titre original soit bon pour faire une bonne reprise n'est pas forcément nécessaire. Par exemple, euh... ah merde, mon exemple c'était justement Wonderwall par Cat
Power   (et Radiohead aussi, dans une version très 2nd degré)



Guic' the old 11/05/2010 11:03



Arbobo: Ben oui, des reprises foirées, y en a, ça... Limp Bizkit qui reprend Behind Blue Eyes...


Quant aux déclarations des frangins... Déjà, je trouve ça un peu abusé de dire ça, l'expert ès-conneries reste Liam, et puis elles m'ont toujours fait plus marrer qu'autre
chose...





Ska: mais les deux premiers albums d'Oasis sont des chefs d'oeuvres! Il ont pas que frôlé les sommets, ils y ont été. Mais ils l'ont un
peu trop joué Icare, quoi...