Be Quick or be Dead

Songs for the Deaf

La moitié de l'ancienne playlist, liée au contenu de ce blog, ayant été engloutie dans les entrailles de Deezer, vous trouverez ici "seulement" quelques titres épars que j'aime, avec des variations aléatoires representatives de mon humeur.

***

De toutes façons personne écoute jamais les playlists sur les blogs, alors...

***


Tell all the people

Compilations pirates

Mercredi 5 septembre 3 05 /09 /Sep 11:18
Vu que tout le monde se met à y répondre et que de toutes façons mon blog dégénère en confession autobiographique musicale, voici mes réponses au quizz de celebalda trouvé un peu partout...


3 chansons qui ont changé ma vie (oui, oui, rien que ça)

Wait & Bleed de Slipknot, qui m’a orienté vers les guitares.

Paranoid Android de Radiohead, qui m’a orienté vers les guitares calmes

Ziggy Stardust de Bowie, qui m’a orienté vers les guitares « vieilles »

3 chansons que j'ai honte d'aimer, mais que je connais par coeur quand même et que j'adore chanter quand je m'oublie.

Alors en fait j’ai tellement mauvais gout qu’il ne s’agit meme plus de trois chansons mais carrement de trois types de chansons dont je dois parler…

-          Les chansons à boire : J’en ai pas vraiment honte, bramer des chansons à boire ou de carabin est certainement le seul truc que j’ai toujours réussi dans ma vie, à partir du moment ou je suis entré en école d’ingé. Un bréviaire dans une main, une cannette dans l’autre, on regrette de pas avoir une troisième main pour la clope mais on est est prêt à bramer Fanchon et on s’en fout de passer pour un beauf.



-          La Dance du début des années 90 : C’est ma jeunesse, je sais que c’est pourri, mais ca me filera toujours la peche et me donnera toujours plus envie de danser que le dernier remix du « Decerébré mondain » (pour citer Larcenet) David Guetta. Vous aussi vous vous rappelez de ces noms : Masterboy, 2 Unlimited, Ice MC, Ace of Base (les ABBA des années 90)…


 

-          Les chansons de mariage : soleil et grivoiserie. J’adore la compagnie créole, la Danse des canards, Carlos, Annie Cordy. Mais pas à jeun. « Avec ta robe, tu ressemblais à une aquarelle de Marie Laurencin… »


3 groupes ou artistes dont je ne pourrais jamais me lasser, même quand je serais un vieux crouton tout ridé.

Ca surprendra quelqu’un si je dis les Smashing Pumpkins ? (Mellon Collie et Adore tout particulièrement)

Auxquels je joindrais les Clash dont la musique ne saurait viellir et me permet de toujours me passer les nerfs. Et David Bowie, parce que pour s’en lasser faudrait déjà faire le tour de sa carrière, et il y a de quoi y passer la vie déjà. Et moi ca fait 3 mois sur « Station to Station » sans me lasser. Le morceau, pas l’album.


Le groupe/chanteur/chanteuse qui me rend gaga, fan de, bref complétement ridicule et pas vraiment malgré moi.

Melissa Auf Der Maur mais, soyons honnètes,  ce n’est pas que musical, même si la demoiselle a une carrière surprenante. Seul faux pas : son duo avec Indochine.

 

Le groupe que je pourrais jamais cessé d'aimer, même si maintenant c'est de la daube, qu'il s'est vendu aux majors et qu'on lui a collé un styliste fou pour le relooker.

Les Smashing Pumpkins, sauf que je les ai connus alors qu’ils étaient déjà dans ces circonstances. (Periode Machina)

 

Le groupe dont je fais partie, dans mes rêves les plus fous.

Je suis à la basse (j’ai appris avec Paul Simonon pour le style, John Entwistle pour la technique), Pete Townshend tient la guitare et Dave Grohl les futs. Au chant : Bob Dylan, le seul l’unique. Et nos textes sont signés Pierre Desproges. (Ce qui veut dire que Dylan chante en Français ??) Et le groupe s’appellerait… les Mécréants.

 
La chanson que j'aurais voulu avoir écrite, composée et éventuellement jouée devant un stade en délire

 Presque n'importe lequel... Pour les paroles, un Dylan ou un Nick Cave, la musique un truc extremement pechu sans etre violent... Ca ca me fait rêver... Mais à jouer devant un stade entier, je ne vois rien de mieux qu'AC/DC

 

Le groupe dont j'aurais voulu provoquer le split, et pas que dans mes rêves les plus fous.

Les Clash en 1980, mais on aurait pas eu « Rock the casbah ».


Le chanteur/ la chanteuse dont j'aurais voulu, si j'avais été un psychopathe, voler la vie, les amis et la carrière.

Ils sont trois : Billy Corgan, Joss Homme et Dave Grohl. Mais si je pouvais eviter de récupérer les pensées du premier, le système sanguin du second et les casseroles que traine le troisième…

Le groupe/chanteur/chanteuse dont j'attends de pied ferme la nouvelle production.

Radiohead.

 

Mention spéciale aux…

Beatles, Rolling Stones, Who, Kinks, Small Faces, Animals, Byrds, Everly Brothers … mais pas à Elvis.

 

Par Guic ' the old - Publié dans : Compilations pirates
Voir les 6 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 13 août 1 13 /08 /Août 11:41

        C’est le mois d’aout, le soleil brille dans les arbres, on hésite à sortir et finalement on se ramènera à un trio fondamental : café clope CD. Trop chaud dehors. Mais pour profiter correctement de ce temps, la partie CD est fondamentale. Et voilà les Cinq albums qui NE DOIVENT MEME PAS EFFELEURER VOTRE PLATINE en cette période d’euphorie météorologique.


Radiohead – OK Computer.

Et oui, le mal être de la société toute informatisée, de l’homme réduit au rang de machine… ca se vit le reste de l’année, on va pas se pourrir les vacances en se le rappelant volontairement, même lors d’une escapade à travers ce chef d’œuvre…


     Jeff Buckley – Grace

    Ah, on se rapproche de la saison… Sauf que les chagrins d’amours n’ont pas de saison. Mais Grace reste un album fondamentalement fait pour l’automne. Elle est partie, c’est l’automne. Les monuments funéraires, C’est l’automne. Le vin de lilas… enfin bon, vous avez compris. C’est pas le moment. Surtout qu’écouter Buckley au bord de la mer, c’est vraiment de mauvais gout...   


        Lou Reed – Berlin

Exception faite des 5 premiers titres, qui peuvent encore passer, le reste de l’album, c’est la descente aux enfers à la portée de toutes les bourses… 1001 manières de ruiner sa vie, de la drogue à la perdition sexuelle… Bref l’album qui pourrait faire couler toutes les boites de nuit de la côte d’azur… A déconseiller aux jet -setters, névropathes et femmes enceintes.

       

        Nick Cave & the Bad Seeds – And no more shall we part

Sans appel: 15 ft of pure white snow, n’est pas une chanson sur le mois d’aout. Ici encore, les thèmes de la souffrance, de la séparation… Bref à éviter si on envisage d’aller draguer à la plage, ca fait trop réfléchir.


        The Smashing Pumpkins – Adore

Eh, oui, comment aurais – je pu achever cette sélection d’albums fondamentalement déprimants sans évoquer cet album, qui annonce la couleur : noir et blanc. Dépouillé mais savamment produit, déchiré mais toujours juste et délicat… Un album sur la brèche. Déconseillé à ceux qui passent leurs vacances à Etretat. NB: Ce fut l'album de mon mois d'aout 2000. Je peux donc vous jurer qu'il ne faut pas l'écouter l'été.



Voilà, c'était ma sélection de ce qu'il ne faut pas écouter cet été si vous voulez l'apprécier. Si vous aussi, vous avez des albums à ne pas me conseiller ce mois ci, n'hésitez pas les com' sont ouverts! Mais notez bien: ces cinq albums sont quand même de purs chefs d'oeuvre. Et ce serait dommage de passer à côté lors des trois autres saisons. Alors pensez-y...




Par Guic ' the old - Publié dans : Compilations pirates
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 4 avril 3 04 /04 /Avr 21:54
Il y a des fois où, vraiment, on se surestime. Quand on a passé 15 ans et qu'on se tappe un bonne note en anglais, on commence à se croire bilingue option Shakespeare. La preuve, c'est à cette époque que j'ai commencé à lire Richard III, du grand William, en anglais dans le texte. Autant dire que je l'ai toujours pas fini...
Mais interessons nous, ce coup-ci, aux chansons que mon égo surdimensionné m'a fait comprendre de travers à l'époque, au risque de cuisants malentendus (et c'est le bon mot!)


The Smashing Pumpkins - Bodies.

Le refrain est simple. Une phrase qui résume tout. A quinze ans, sans les paroles sous les yeux, je comprenais "Love is too outside". En bon admirateur de Rimbaud et de Baudelaire, j'y voyais niaisement une licence poétique qui m'échappait, trop élevé pour mon faible sens du verbe. D'autant plus que j'ai longtemps considéré Corgan comme un génie, voire un demi-dieu, jusqu'à son album solo. En fait il fallait comprendre "Love is suicide."  Moins classe mais plus clair. Et surtout ca veut dire quelque chose.

The Clash - London Calling

Ici, c'est la fin du refrain... Avant: "cos' London is burning and I live by the river." C'est bien mon grand, t'auras pas de problème pour alimenter les lances des pompiers. Oui mais non, fausse alerte. "London is drowning and I live by the river". Ah oui, là ca va être plus tendu de sauver la table basse du squat.

Téléphone - Un autre monde

Bon déjà, là, ca me parait moins grave vu que les paroles de Téléphone n'ont pas toujours eu un sens profond évident, mais ici c'est dans ma langue maternelle, d'ou problème. A la fin du morceau, JL Aubert crie "Dansent les ombres du monde." Jusqu'à pau, je comprenais "je suis au bout du monde". Pour ce que ça change, direz vous... Ca change que pendant 5 ans, dans toutes les fêtes où cette chanson est passé, je dansais et faisait le con en hurlant de fausses paroles. Toutes mes excuses à ceux qui m'ont emboité le pas. Ceux qui se foutaient de mon inculture, vous devinez ce que je vous conseille.

Et maintenant, pour le plaisir, 2 chansons que ca fait plaisir de les comprendre de travers!!!

Scorpions - Still Loving You

Amis romantiques, je risque de gacher le slow de votre jeunesse. Une fille dans les bras (ou un mec, pour ce que ca me concerne moi...), slowez, valsez, et écoutez attentivement... "So strong that I can't break throoooouuuugh"...
Vous sentez le second passage du genre arriver, cherchez à entendre "Ce soir j'ai les pieds qui puuuent" avec une pointe d'accent anglais. Au troisième passage, 10 contre un que vous n'entendez que ca et vous éclatez de rire. Les mecs, tirez vous avant la claque fatale.

Metallica - The Unforgiven

Meme système, mais sur les 2 premiers vers (y a pas interet à se louper): "Nous battons des oeufs, et quickly ils sont durs." Celui là il est inloupable quand on a été mis au courant.


Désolé pour ceux qui aimaient ces 2 dernieres chansons. Ca me fait mal, à moi, de ne plus pouvoir écouter la dernière sans éclater de rire comme un con.... Bon courage.




Par Guic ' the old - Publié dans : Compilations pirates
Voir les 9 commentaires - Ecrire un commentaire
Samedi 24 février 6 24 /02 /Fév 11:29
Il est des fois ou on refléchit à n'importe quoi... Certains envisagent déjà la musique de leur mariage. Moi, je préfère aller directement au plus probable en éfléchissant directement à la musique de mon enterrement. En exclusivité, 5 chansons plus ou moins morbides que j'aimerait qu'on diffuse lors de ma mise en terre...

D'avance toutes mes excuses à Alex la Baronne pour avoir délibérément pompé la mise en page de ses chansons à thème, mais elle s'impose d'elle même...

1) The Pixies - Where is my mind?


Le titre parle de lui même... Et quand on a vu Fight Club on se dit que ca convient parfaitement pour hérisser les poils de l'assemblée de pleureurs et de pleureuses...



2) Blue Oyster Cult - (Don't fear) the reaper

Parce que de toutes façons, on croisera tot ou tard la faucheuse, autant ne pas la craindre n'est-ce pas? Alors autant s'y mettre à 2... C'est beau, mais assez peu crédible. Heureusement que la musique est là pour sauver cette bluette aux paroles dignes des meilleurs morceaux de The Calling... Et en plus ca me fait toujours penser à Terry Pratchett ce morceau.


3) Bob Marley - Redemption Song

J'étais, assez récement, à un enterrement dans un petit village de campagne, et, lors de la mise en terre, on entendait le voisin d'en face écouter çà à fond... Sacrilège pour toute l'assemblée, B.O. idéale pour moi.



4) Radiohead - Exit Music (for a film)

Encore un titre qui parle de lui-même... Et qui conviendra parfaitement comme ultime morceau de la B.O. du film de mon existence. De toutes façons, il est inenvisageable qu'il n'y ait pas de Radiohead ici, et je voyais mal l'utilité de My Iron Lung si jamais je finis avec une cyrrhose. Alors autant jouer la sécurité.


5) Lou Reed - Perfect Day


Pour finir de faire chialer dans les travées. Et remercier ceux qui auront parcouru mon "jour". A priori, je leur devrais bien ça...




Et pour finir, 2 titres particuliers, au cas où...

Si je meurs avant d'atteindre les 30 ans... My Generation des Who (vous comprenez bien pourquoi)
Si j'ai été excommunié avant : Losing my Religion de R.E.M. (ici encore, on se passe aisément des explications!)

Allez, maintenant c'est l'heure de se réjouir, cet apres midi, c'est Rugby!!
Par Guic ' the old - Publié dans : Compilations pirates
Voir les 8 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 19 février 1 19 /02 /Fév 13:58
Le retour de la playlist du mois, finalement vu comme c'est parti il risque d'y en avoir une tous les 5 mois c'est un scandale... Enfin bref les dix morceaux qui ont plus ou moins bouclé dans mon Ipod ces derniers temps sont les suivants. Merci à ceux qui me les ont passés, ou fait découvrir.


Marquee Moon - Television - Marquee Moon
Jessica - As de Trefle - Merci, Bonsoir !
Tracy Jacks - Blur - Parklife
Pug - Smashing Pumpkins - Adore
(Don't fear) the Reaper - Blue Oyster Cult -Un best of quelconque
Rock n' Roll Suicide - David Bowie - Ziggy Stardust
Gloria - Patti Smith - Horses
Tes Vanités - Eiffel - Tandoori
Silas Stingy - The Who - The Who Sell out
Take it as it comes - The Doors - The Doors

Voilà, on se retrouve dans 5 mois, c'est ca?
Par Guic ' the old - Publié dans : Compilations pirates
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés